18. janvier 2018
Suisse
Presse et médias

Groupe BASF : résultat en forte hausse pendant l’exercice 2017, nettement supérieur aux estimations des analystes

  • Prévision d’EBIT avant effets exceptionnels à 8,3 milliards d’euros (+ 32 % par rapport à l’année précédente)
  • Prévision d’EBIT à 8,5 milliards d’euros (+ 36 % par rapport à l’année précédente)

Ludwigshafen – 18 janvier 2018 – BASF annonce par le présent communiqué les chiffres provisoires non audités pour l’exercice 2017. Ainsi que BASF l’avait prévu, le chiffre d’affaires, le résultat des activités d’exploitation (EBIT) avant effets exceptionnels et l’EBIT pour 2017 sont nettement supérieurs aux valeurs de l’année précédente. Les résultats dépassent de loin les estimations des analystes.

Le chiffre d’affaires augmente de 12 % à 64,5 milliards d’euros (2016 : 57,6 milliards d’euros). L’EBIT avant effets exceptionnels pour l’année 2017 s’élèvera selon toute vraisemblance à 8,3 milliards d’euros, soit une progression de 32 % par rapport à l’exercice précédent (2016 : 6,3 milliards d’euros). Cette hausse est notamment tirée par le segment Chemicals, dont les résultats sont en nette amélioration par rapport à l’année précédente. L’augmentation des quantités et des marges dans les secteurs d’activités Monomers, Petrochemicals et Intermediates a eu un impact décisif à cet égard. L’amélioration significative des résultats dans les segments Oil & Gas et Autres activités contribue aussi au net relèvement de l’EBIT avant effets exceptionnels du groupe BASF. L’EBIT avant effets exceptionnels des segments Performance Products et Functional Materials & Solutions est en recul par rapport à l’année précédente. Ce repli s’explique en premier lieu par le renchérissement des matières premières, qui n’a pas pu être répercuté sur les prix de vente, et la hausse des coûts fixes provoquée par la mise en service de nouvelles installations. Porté par la montée en flèche des résultats, l’EBIT avant effets exceptionnels du segment Agricultural Solutions se rapproche du niveau enregistré au 4e trimestre 2016.

L’EBIT du groupe BASF pour l’ensemble de l’année 2017 s’élèvera selon toute vraisemblance à 8,5 milliards d’euros, soit une progression de 36 % par rapport à l’exercice précédent (2016 : 6,3 milliards d’euros). Le résultat après impôts et intérêts minoritaires progressera sans doute pour s’établir à environ 6,1 milliard d’euros, un chiffre supérieur de 50 % à celui de l’exercice précédent (2016 : 4,1 milliards d’euros). L’abaissement du taux d’imposition des sociétés de 35 % à 21 % aux États-Unis se traduit, à titre exceptionnel, par des recettes fiscales latentes sans effet sur la trésorerie de près de 400 millions d’euros au 4e trimestre 2017.

Les principaux indicateurs qui rendent compte des résultats du groupe BASF au cours de l’exercice 2017 sont nettement supérieurs aux estimations des analystes. Un aperçu des estimations des analystes établi tous les mois à la demande de BASF est disponible ici: www.basf.com/analystenschaetzungen.

BASF publiera le rapport BASF pour l’exercice 2017, y compris les états financiers audités du groupe, le mardi 27 février 2018 à 7h00, avant de le présenter aux journalistes dans le cadre d’une conférence de presse (à partir de 10h30) puis aux analystes et investisseurs lors d’une conférence téléphonique (à partir de 14 h 00).

Dernière mise à jour 7. juillet 2019