26. juin 2018
Suisse
Presse et médias

La mobilité de demain et l’action humaine inspirent le rapport Automotive Color Trends 2018-19 de BASF

  • La collection «Keep it Real» associe les mondes numériques et physiques
  • Des couleurs achromatiques hors pair sont au centre des Automotive Color Trends
  • Des tons gris et des surfaces haptiques rappellent l’espace urbain

Le mot d’ordre du rapport Automotive Color Trends 2018-19 de BASF était «Keep it Real». Il reflète la volonté de rester naturel à une époque où la technologie estompe toujours plus la frontière entre la réalité et le monde artificiel.

Alors que des innovations comme l’intelligence artificielle, la conduite autonome et les robots industriels se généralisent, il devient de plus en plus important de se recentrer sur les besoins et les émotions humains. Les designers du secteur d’activités Coatings de BASF ont traduit ces observations en une collection de 65 coloris pour l’industrie automobile.

Les couleurs sombres, les tons bleus et les effets complexes illustrent l’omniprésence de la technologie
En raison de la numérisation croissante, la technologie devient moins visible et se fond toujours plus dans la réalité. Du fait des applications de réalité augmentée et des outils intelligents qui facilitent notre quotidien, la réalité et le monde virtuel se fondent l’un dans l’autre. Les gens semblent passer plus de temps sur des plateformes en ligne que dans le monde réel et y assouvissent leur désir de perfection.

Cette omniprésence de la technologie se retrouve dans les Automotive Color Trends. La collection fait la part belle aux tons gris et bleus. Des couleurs achromatiques sont combinées à des effets complexes qui ajoutent des touches naturelles et colorées. Ces choix reflètent les frontières fluides entre la réalité et le monde virtuel. Des tons bleus saturés rappellent la couleur des écrans et de la lumière numérique. Des textures et effets de couleur naturels symbolisent la quête de valeurs humaines dans un monde numérisé.

Les fonctions changent, les nouveaux concepts de mobilité influencent le choix des couleurs
Concepts d’autopartage, services de transport privés, conduite autonome...: de bien personnel, la voiture devient plus ou moins mode de transport en commun. Sur les voitures destinées à un usage collectif, la palette de couleurs utilisée jouera un rôle particulier, car elle devra plaire à un maximum d’usagers. La collection de tendances montre à quel point les tons deviennent uniques grâce à des textures soigneusement développées et des combinaisons d’effets complexes.

En outre, BASF s’engage pour la mobilité de demain en développant en permanence des peintures fonctionnelles : certaines peintures de la collection présentent une composition spécifique visant à réduire le développement de chaleur à la surface du véhicule. Cela limite l’augmentation de la température à l’intérieur du véhicule. D’autres innovations introduisent des tons très modernes et fonctionnels présentant une meilleure réflectivité pour une meilleure détection LiDAR sans altérer l’esthétique.

EMEA – Vivre dans l’espace urbain
Dans la région EMEA, l’utilisation de l’espace urbain est en pleine mutation. Les endroits « réels » gagnent en importance dans les grandes agglomérations. Cela s’exprime au travers de concepts de design innovants pour les espaces semi-publics comme les magasins, les musées et les restaurants. Le produit passe au second plan, l’endroit devient une expérience à part entière. Il invite les nomades numériques à s’attarder.

Mais une question subsiste : dans cet océan d’offres virtuelles, comment capter l’attention des gens ? Qu’est-ce qui sera assez digne d’intérêt pour qu’ils lèvent les yeux de leur smartphone ? L’une des réponses réside dans des éléments architecturaux bruts et d’inspiration parfois archaïque qui ne sont pas conçus à créer une atmosphère plaisante, mais à susciter l’intérêt par le choix de leurs matériaux, leurs angles et leurs arêtes.

Ces tendances sont reflétées par la palette de couleurs pour la région EMEA. Des nuances grises rappellent l’urbanité et, combinées à des effets haptiques, elles soulignent l’importance du réel, du tangible. Avec sa texture rugueuse et ses associations au béton, le ton blanc cassé « Grand Blanc » fait allusion à la vie dans l’espace urbain. Des particules à effet mélangées au vernis incolore soulignent la singularité du véhicule, qui devient un produit chargé d’émotion. Le ton baptisé « The Urbanist » est un gris foncé, un anthracite métallisé censé représenter la fusion entre l’Homme et la Technologie. L’effet métallisé intense crée des reflets inattendus et rappelle le besoin d’attention.

Asie-Pacifique – En quête de qualité dans la vie réelle
La population de la région Asie-Pacifique a un rapport ambigu avec la technologie. Les gens fournissent volontairement leurs données personnelles à des entreprises qui leur facilitent la vie au quotidien. Ils développent des relations émotionnelles avec des machines dotées d’intelligence artificielle. Mais ils sont aussi en quête de contacts humains et d’expérience réels, ce qui donne lieu à de nouveaux concepts dans les espaces publics des villes. Le ton « Gray Ambivalence », un gris métallisé presque éblouissant, représente l’omniprésence des hautes technologies dans le quotidien. Il est compensé par un effet « solid flop » qui crée un lien avec le monde réel.

Amérique du Nord – Élargissement des horizons de couleur
Le détrônement de héros publics permet l’avènement de nouvelles idoles. Les faiblesses sont acceptées comme faisant partie intégrante de la nature humaine et la diversité est célébrée. L’enthousiasme nouveau suscité par la science, et notamment l’astronautique, attire l’attention sur des mondes bien éloignés du nôtre. Le lien entre la réalité et le monde virtuel, tout comme celui entre la Terre et l’Espace, se retrouve dans « Atomium Sky », couleur clé de BASF en Amérique du Nord. C’est un bleu particulièrement saturé, de grain moyen, qui se fond dans une nuance plus douce et semi-opaque en cas d’angles brillants importants. Cette couleur ludique est porteuse d’une pensée futuriste et progressiste. Pour la deuxième année consécutive, BASF a choisi le bleu comme couleur clé en Amérique du Nord, car il est de plus en plus apprécié dans cette région.

Amérique du Sud – Transformation des espaces colorimétriques classiques
Les couleurs appréciées en Amérique du Sud reflètent visuellement la diversité de cette région. Les deux espaces colorimétriques les plus populaires sur le marché de l’automobile, le blanc et le noir, deviennent des couleurs élégantes et pleines de nuances pour les voitures. « Coriolis Force », couleur clé de la région, incarne la préservation et le respect des compétences et connaissances traditionnelles qui sont transmises de génération en génération. Ce ton sombre se pare d’une touche d’élégance grâce à des paillettes rouge doré. Par forte luminosité, il crée un effet authentique pour la région.

Les compétences du secteur d’activités Coatings en matière de couleurs
Les designers du secteur d’activités Coatings de BASF observent les évolutions technologiques et sociétales et les utilisent comme source d’inspiration et point de départ pour analyser intensivement les tendances de demain. Chaque année, leurs constatations et pronostics donnent lieu à une collection de 65 nouveaux tons, qui reflètent les tendances et développements mondiaux dans les régions Europe, Proche-Orient et Afrique (EMEA), Asie-Pacifique (AP) et Amérique du Nord (NA).

La mobilité de demain et l’action humaine inspirent le rapport Automotive Color Trends 2018-19 de BASF

La mobilité de demain et l’action humaine inspirent le rapport Automotive Color Trends 2018-19 de BASF

The Urbanist – la couleur clé pour la région EMEA

The Urbanist – la couleur clé pour la région EMEA

Dernière mise à jour 7. juillet 2019