TOP
28. septembre 2015
Suisse
Presse et médias

BASF : La chimie qui unit – pour un avenir pérenne

  • Cap maintenu pour la stratégie « We create chemistry »
  • Discipline financière et excellence opérationnelle demeurent essentielles dans les périodes de volatilité élevée

« Nous maintenons le cap de notre stratégie 'We create chemistry', et ce, bien que nous soyons confrontés à un environnement difficile. Notre objectif est de croître et de renforcer davantage la rentabilité de BASF », a déclaré Kurt Bock, président du directoire de BASF SE, à l’occasion de l'Investor Day 2015 de BASF qui s'est tenu à Ludwigshafen.

La croissance de la production chimique devrait dépasser celle du PIB mondial
BASF s'attend à ce que la production chimique continue de croître à un rythme supérieur à celui du PIB mondial jusqu'en 2020. L'environnement économique a toutefois évolué depuis que l'entreprise a lancé la stratégie « We create chemistry » en 2011. « Les marchés importants n'ont pas enregistré une croissance aussi rapide que prévue. L'évolution du prix du pétrole était difficile à anticiper et sa baisse a été importante. Par ailleurs, des facteurs de nature géopolitique ont contribué à accroître la volatilité du marché », a souligné M. Bock. BASF a par conséquent procédé à un léger ajustement de ses prévisions relatives à la conjoncture économique mondiale pour la période allant de 2015 à 2020 (taux de croissance annuel moyen ; hypothèses de 2011 entre parenthèses) :

- Croissance du produit intérieur brut : 3,0 % (3,2 %)
- Croissance de la production industrielle : 3,5 % (3,7 %)
- Croissance de la production chimique : 3,9 % (4,0 %)

Cette évolution varie en fonction des régions : les marchés émergents demeurent les véritables moteurs de la croissance à l'échelle mondiale ; aujourd'hui, la région Asie/Pacifique constitue d'ores et déjà le plus gros marché chimique du monde. BASF part du principe que l'Europe de l'Ouest retrouvera le cap de la croissance, mais à un niveau toutefois modeste. En Amérique du Nord, la compétitivité des coûts des matières premières et l'expansion économique stimuleront la croissance de la production chimique.
Pour les années à venir, BASF s'est fixé pour objectif de réaliser un chiffre d'affaires en progression légèrement plus rapide que celle de la production chimique mondiale. En ce qui concerne l'EBITDA, l'entreprise entend croître de manière nettement plus forte que la production chimique mondiale. « Nous continuerons à créer de la valeur en tant qu’une seule et même entreprise. Notre concept de groupement d'entreprises a constitué la pierre angulaire de notre réussite au cours des 150 dernières années, et ce concept contribuera également à l'avenir à notre succès », a expliqué M. Bock. Pour atteindre ses objectifs, BASF s'est fixé les priorités suivantes pour son activité.

Innovations : Cette année, BASF atteindra son objectif de réaliser 10 milliards d'euros de chiffres d'affaires avec des produits et des solutions commercialisés depuis 2010. BASF entend maintenir le montant de ses dépenses en recherche et développement à un taux d'environ 3 % du chiffre d'affaires, sans les activités ayant trait au pétrole et au gaz.

Investissements : Après quelques années marquées par de grands projets d'investissement, les dépenses que consacrera BASF aux investissements descendront, au cours des prochaines années, à un niveau légèrement supérieur à celui des amortissements.

Gestion continue du portefeuille : Dans près de 70 % de ses activités, BASF fait partie des trois premiers acteurs du marché. Grâce à son flux d'innovations et à ses acquisitions, BASF va accroître le nombre de ses activités dans le domaine des spécialités et des solutions. Dans le même temps cependant, l'entreprise continuera de chercher de meilleurs propriétaires pour les activités ne s'inscrivant que de manière limitée dans la stratégie qu'elle poursuit.
Développement durable : BASF a procédé à l'évaluation de près de 98 % de son portefeuille, qui compte plus de 60 000 applications spécifiques de produit, sous l'angle du développement durable. BASF a pour objectif de renforcer encore davantage la part des produits et des solutions apportant une contribution essentielle au développement durable dans la chaîne de création de valeur.

Excellence opérationnelle : BASF a annoncé la mise en place d'un nouveau programme baptisé DrivE – Drive Efficiency pour l'excellence opérationnelle. Ce programme sera mis en oeuvre de 2016 à 2018 et devrait contribuer au résultat à hauteur de 1 milliard d'euros à partir de la fin 2018.

BASF continue de viser un flux de trésorerie élevé. De 2010 à 2014, BASF a généré plus de 15 milliards d'euros de flux de trésorerie disponible. Au cours de ces cinq années, BASF a distribué 12 milliards d'euros de dividendes. « Nous entendons maintenir un rendement intéressant. Notre objectif est de générer une prime élevée sur nos coûts du capital. Nous continuons de viser une augmentation annuelle de notre dividende », a déclaré Hans-Ulrich Engel, directeur financier de BASF.

Les interventions de MM. Kurt Bock et Hans-Ulrich Engel à l'occasion de l'Investor Day sont disponibles à l'adresse suivante :
www.basf.com/investorday2015

Déclarations de nature prévisionnelle et prévisions
Ce communiqué de presse contient des déclarations de nature prévisionnelle. Ces déclarations reposent sur les estimations et prévisions actuelles du directoire ainsi que sur les informations dont il est actuellement en possession. Les déclarations de nature prévisionnelle ne peuvent être comprises comme garantie des évolutions et résultats à venir qui y sont cités. Les évolutions et résultats à venir dépendent bien plus de toute une série de facteurs, comportent différents risques et impondérables et reposent sur des hypothèses qui peuvent éventuellement ne pas se confirmer. BASF ne s’engage en aucune manière que ce soit à mettre à jour les déclarations de nature prévisionnelle contenues dans le présent communiqué.

Le groupe BASF
Chez BASF, nous créons de la chimie, et ce depuis 150 ans. Notre portefeuille d’activités comprend des produits chimiques, des matières plastiques, des produits d’ennoblissement, des produits pour l’agriculture ainsi que du pétrole et du gaz. En tant que leader mondial de la chimie, nous combinons succès économique, protection de l’environnement et responsabilité sociale. Avec notre recherche et notre innovation, nous aidons nos clients de presque toutes les industries à répondre aux besoins actuels et futurs de la société. Nos produits et solutions aident à préserver les ressources, à assurer une alimentation et une nutrition saines, à améliorer la qualité de vie. Cette contribution de BASF, nous l’avons résumée dans notre objectif d’entreprise : nous créons de la chimie pour un avenir durable. En 2014, BASF a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 74 milliards d’euros et employait quelque 113.000 collaboratrices et collaborateurs. Vous trouverez plus d’informations sur internet à www.basf.com.

Dernière mise à jour 26. novembre 2018