Suisse
Qui sommes-nous ?

Histoire de BASF en Suisse

En 2012, BASF a rassemblé ses unités commerciales et administratives zurichoises sur un nouveau site à Zurich-Wiedikon. En 2013, BASF se sépare de ses secteurs d'activité CONICA Sports Surfaces à Schaffhouse et MEYCO Equipment à Winterthour. À partir de 2015, une équipe commerciale BASF chargée du secteur phytosanitaire s’occupe du marché suisse à partir de Bâle. Le site de production d’Evionnaz et l’activité de principes actifs pharmaceutiques qui s’y rattache sont vendus en 2015. Au cours de la même année, Wintershall Erdgaz Handelshaus Zug AG sera transféré à Gazprom.

BASF développe son activité à travers des acquisitions: en 2005, BASF rachète l’entreprise de chimie fine Orgamol à Evionnaz. Celle-ci est intégrée au Groupe BASF sous le nom de BASF Pharma (Evionnaz) SA. En 2006, BASF reprend Engelhard Corporation, le fabricant américain de catalyseurs, de même que l´entreprise BASF Metals GmbH établie à Zoug. En 2006, BASF rachète à Degussa AG son activité de chimie de construction. En Suisse, la vente des produits est désormais assurée par BASF Construction Chemicals Europe AG et par PCI Bauprodukte AG. Avec l'acquisition de Ciba Holding AG à Bâle en 2009, BASF continue de consolider son activité de chimie de spécialité.

En 1998, les activités de peintures pour le bâtiment sont cédées au groupe hollandais Akzo Nobel et l´entreprise Herbol Farben + Lacke AG devient BASF Coatings Refinish AG. L’entreprise est spécialisée dans les vernis rénovateurs de carrosserie des marques Glasurit® et R-M® en Suisse. En 2005, l’entreprise reçoit le nom de BASF Coatings Services AG.

En l’an 2000, la succursale suisse de BASF Agro B.V., fournisseur mondial de produits phytosanitaires, s’installe à Wädenswil.

Au début de 1979, BASF Suisse SA reprend la vente des colorants et des adjuvants BASF de la société Chemiecolor AG. À partir de ce moment, l’entreprise commercialise toute la gamme de produits de BASF en Suisse. En mars 1979, BASF Suisse SA intègre son nouveau bâtiment administratif à Wädenswil.

En 1984 la société Wintershall Oil AG est créée, puis en 1993 BASF Intertrade AG à Zoug. En 1993, Wintershall Erdgas Handelshaus Zug AG – une joint-venture du Groupe BASF et de l’entreprise russe Gazprom – s’implante à Zoug.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le groupe I.G. Farben est dissous et BASF est de nouveau fondée en Allemagne comme l’une des trois sociétés prenant la succession.

À partir de 1947, la société Chemiecolor AG implantée à Kilchberg commercialise des colorants et des adjuvants de BASF en Suisse. En 1953, Organchemie AG est fondée à Zurich. L'entreprise assure en Suisse la représentation commerciale officielle de tous les produits BASF (à l’exception des colorants et des adjuvants).

Le 1er octobre 1973, Organchemie AG devient BASF Suisse SA.

Pour ajouter aux activités de BASF en Suisse les vernis et les peintures destinées à la construction, l'entreprise Herbol Farben + Lacke AG est fondée à Baar en 1976.

Farbstoffproben.jpg

Ce n’est que peu d’années après la fondation de la Badische Anilin- und Soda-Fabrik (BASF) en 1865 à Ludwigshafen en Allemagne que furent effectuées les premières livraisons vers la Suisse. L'activité est tout d’abord assurée par la représentation d'Adolf Römer. En 1911, BASF ouvre son propre point de vente à Zurich.

Les six plus grandes entreprises chimiques allemandes – dont BASF – fusionnent en 1925 sous le nom de I.G. Farbenindustrie AG. À partir de 1930, la vente de tous les produits chimiques fabriqués par I.G. Farben en Suisse se fait par l'intermédiaire de la représentation d’Emil Vogel. En 1942, Teerfarben AG (TEFA) de Zurich prend en charge la commercialisation des produits chimiques d’I.G. Farben en Suisse.