TOP
17 mars 2014
France

BASF en passe de réaliser ses objectifs en matière de protection de l’environnement, de santé et de sécurité

- 58 % d'accidents du travail (*) en moins
- Réduction de 34 % des émissions de gaz à effet de serre par tonne de produit commercialisé


BASF a amélioré son efficacité énergétique de 20 % par rapport à l'année de référence 2002 tout en réduisant de 34 % ses émissions de gaz à effet de serre par tonne de produit commercialisé. Pendant la même période, le nombre d'accidents du travail a baissé de 58 %.

La sécurité comme une priorité
A échéance 2020, BASF s'est fixé des objectifs à l'échelle mondiale en matière de protection de l'environnement, de santé et de sécurité : le nombre d'accidents du travail doit reculer de 80 % par rapport à 2002. En 2013, on constate déjà en France, un recul de 58 %. « C'est un très bon résultat. Pourtant nous devons persévérer sans relâche, fidèles à notre philosophie « La sécurité est notre priorité ». C'est la seule façon d'atteindre notre objectif et de diviser une nouvelle fois par deux le nombre actuel d'accidents » se félicite Ulrich von Deessen, responsable du centre de compétence Environnement, Santé et Sécurité et en charge de la protection de l'environnement chez BASF. En conséquence, l'entreprise favorise la formation régulière de ses employés. Ainsi, s‘est déroulée la
deuxième édition de la semaine de la sécurité avec plus de 500 exposés, séminaires et ateliers. Tous les sites en France ont contribué à la réussite de cette semaine. De même en 2013, près de 48 000 employés ont bénéficié d’un bilan de santé.

Des avancées dans la réalisation des objectifs de respect de l'environnement
BASF s'est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre par tonne de produit commercialisé de 40% par rapport à 2002 et d'améliorer l'efficacité énergétique de 35 % (hors pétrole et gaz). En 2013, l'entreprise a amélioré l'efficacité énergétique de 20 % (contre 22 % en 2012) et la réduction des émissions spécifiques de gaz à effet de serre de 34 % (contre 33 % en 2012) par rapport à l'année de référence. « Pour approvisionner en énergie nos sites de production, nous misons sur des centrales de cogénération électricité-chauffage intégrant des turbines à gaz et à vapeur et nous réutilisons au maximum la chaleur produite par nos processus de fabrication. Nos usines fonctionnent avec une efficacité supérieure à la moyenne. Nous sommes globalement sur le bon chemin en matière de contribution à la protection du climat. Le niveau que nous avons atteint est déjà très élevé et, désormais, il est extrêmement difficile de parvenir à des améliorations significatives » précise M. von Deessen. En 2013, les émissions totales de polluants atmosphériques ont été réduites de 32 385 tonnes (contre 30 581 en 2012) par rapport à l'année 2002, ce qui correspond à un recul de 62 %.
BASF a également fait baisser les émissions de substances organiques, métaux lourds et azote dans l'eau : les substances organiques ont diminué de 79 % (contre 77 % en 2012), l'azote de 87 % (contre 87 % en 2012) et les métaux lourds de 64 % (contre 57 % en 2012) par rapport à 2002. Quasiment tous les sites européens de BASF situés dans les zones menacées de pénurie d'eau ont adopté l'EWS (European-Water-Stewardship) une norme de certification de l'European Water Partnership basée sur une demande volontaire des industriels.
(*) Est considéré comme accident du travail un accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail, quelle qu'en soit la cause.

Notes à l'attention des éditeurs :
Des informations complémentaires sur les objectifs et les chiffres actuels figurent dans le BASF Report 2013.

BASF en passe de réaliser ses objectifs en matière de protection de l’environnement, de santé et de sécurité

BASF en passe de réaliser ses objectifs en matière de protection de l’environnement, de santé et de sécurité

Dernière mise à jour 17 mars 2014