TOP
12 novembre 2015
France

Journée découverte à Pulnoy en partenariat avec l'OFAJ

La Journée Découverte de Pulnoy (54) pour rappeler l’importance des partenariats transfrontaliers dans l’employabilité des jeunes professionnels

• La Journée Découverte, organisée par l’OFAJ sur le site lorrain BASF Beauty Care Solu-tions à Pulnoy, réunit exceptionnellement des lycéens lorrains et sarrois.

• Cet après-midi, les élèves rencontreront la Ministre-présidente de la Sarre, Annegret KRAMP - KARRENBAUER, ainsi que des personnalités du monde institutionnel, écono-mique et universitaire… engagées côte-à-côte dans des dynamiques de coopérations trans-frontalières d’envergure.

• Le débat organisé montrera que les partenariats s’amplifient entre les deux territoires. Ces coopérations florissantes favorisent l’apprentissage de l’allemand et du français, les mobi-lités de formation et de travail. Elles préparent les jeunes aux exigences du marché de l’em-ploi, dans une région qui occupe une position privilégiée d’interface entre deux des plus grands marchés de l’Union européenne : la France et l’Allemagne.

Une action de l’OFAJ qui rapproche les jeunes du monde de l’entreprise


Créée en 2006 par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et parrainée par le Ministère des Affaires étrangères et l’Auswärtiges Amt, la Journée Découverte franco-allemande offre à des élèves la possibilité d’être reçus dans une entreprise de leur région entretenant des liens étroits avec le pays partenaire. Depuis 2015, BASF est le partenaire privilégié de cette opération. Le concept vise à sensibiliser les élèves aux réalités de la vie professionnelle, à créer une passerelle entre le monde du travail et celui de l’école et leur montrer concrètement l’atout représenté par la maîtrise de la langue et de la culture du pays partenaire pour leur parcours professionnel.

L’évènement du jour rassemble :
• le lycée et CFA Henri Nominé de Sarreguemines (Lorraine), avec deux enseignants et vingt élèves inscrits soit en filière générale et technologique, soit en apprentissage

• le Geschwister Scholl Gymnasium de Lebach (Sarre), avec le même nombre d’enseignants et d’élèves, issus de la filière scientifique.
50 kilomètres séparent les deux établissements.

« La Journée Découverte se tenant aujourd’hui à Pulnoy nous tient à coeur parce qu’elle rassemble des élèves venant d’horizons socioculturels très variés des deux pays. Elle a lieu sur le site de notre partenaire BASF, au coeur d’un territoire qui a fait de la coopération transfrontalière un laboratoire pour l’avenir de la relation entre la France et l’Allemagne », déclare Béatrice Angrand, Secrétaire générale de l’OFAJ.

BASF Beauty Care Solutions ouvre la porte de son laboratoire de R&D

La Journée Découverte se tient sur le site de BASF Beauty Care Solutions de Pulnoy, spécialisé dans la recherche et le développement, la production et la commercialisation d’actifs de haute-tech-nologie rentrant dans la composition de produits cosmétiques destinés au soin de la peau de grandes marques de produits cosmétiques internationales, comme L’Oréal, Estée Lauder, LVMH, Clarins, L’Occitane, Chanel…
Les élèves ont visité ce matin le laboratoire de R&D, l’un des quatre centres de R&D du groupe BASF en France. Ses quarante chercheurs et techniciens collaborent avec des équipes d’experts scientifiques de renommée internationale (INSERM, CNRS, INRA, IRD, hôpitaux, universités…).

Lors de la visite, les jeunes ont découvert comment les chercheurs passent par exemple des graines, feuilles, écorces ou farines aux actifs cosmétiques entrant dans la composition de crèmes, huiles et autres produits de beauté. Et comment BASF, par sa recherche de nouveaux principes actifs d’ori-gine végétale, contribue aux innovations nécessaires pour relever certains des grands défis du XXIème siècle.
Les élèves ont également rencontré des salariés qui entretiennent au quotidien des relations avec l’international, notamment avec l’Allemagne. « Les 13 sites de production de BASF en France tra-vaillent au service des entreprises françaises, mais jouent également un rôle moteur en Europe et dans le monde. Aujourd’hui comme demain, notre groupe offre de nombreuses opportunités aux jeunes ouverts, polyglottes et mobiles, qui auront envie de s’épanouir dans une entreprise dotée d’une double culture franco-allemande », souligne Xavier Susterac, président de BASF France.
Point d’orgue : la rencontre-débat de cet après-midi avec des invités de marque
Les élèves vont assister cet après-midi à un échange-débat sur le thème « l’apprentissage de l’alle-mand et du français au service des partenariats économiques entre la Sarre et la Lorraine ».

Plusieurs personnalités du monde institutionnel, économique, universitaire ont fait le déplacement parmi lesquelles :
- Annegret KRAMP-KARRENBAUER, Ministre-présidente de la Sarre,
- Laurence Demonet, Vice-Présidente des actions régionales relevant de la Formation et de l’Accompagnement des Parcours de Vie pour le Conseil régional de Lorraine,
- Béatrice ANGRAND, Secrétaire générale de l’OFAJ,
- Xavier SUSTERAC, Président de BASF France,
- Jean-Marc PETAT, Directeur Développement durable, Communication institutionnelle et Af-faires publiques, BASF en France
- Frédéric BOURGAUD, Vice-président Recherche de Plant Advanced Technologies PAT, PME membre de BioProLor,
- Karl TOMBRE, Vice-président en charge des partenariats socio-économiques et de l’inter-national de l’Université de Lorraine.

Les échanges montreront aux élèves comment les compétences linguistiques et interculturelles fa-cilitent la mobilité internationale. Ils vont également découvrir les opportunités offertes aux appre-nants et aux jeunes professionnels, nées de collaborations croissantes entre les deux territoires.

Pourquoi et comment les coopérations transfrontalières créent-elles des opportuni-tés ?

Sur les plus de 100 000 lorrains qui franchissent quotidiennement la frontière pour se rendre à leur travail, 18 000 ont un emploi en Sarre (Saarland). 220 entreprises à capitaux allemands sont instal-lées en Lorraine. L’économie sarroise, de son côté, est principalement axée sur la production et le
commerce avec des entreprises situées en France. Les deux territoires occupent, aux côtés de l’Al-sace et de la Rhénane-Palatinat (Rheinland-Pfalz), une position privilégiée d’interface entre deux des plus grands marchés de l’Union européenne, la France et l’Allemagne.

Pourtant, si la Lorraine et la Sarre sont naturellement complémentaires, il est nécessaire de faciliter les mobilités et les échanges, en réduisant les obstacles culturels, linguistiques et administratifs entre les deux territoires.

Des partenariats qui se développent actuellement sont de plusieurs natures On y retrouve par exemple :
• les coopérations institutionnelles
« La stratégie France » de la Sarre, et son pendant, « la stratégie Allemagne » de la Lorraine sont en cours de déploiement. Annegret KRAMP-KARRENBAUER, Ministre-présidente de la Sarre ex-plique qu’« il s’agit d’insister sur notre fonction de passerelle vers la France pour les allemands, et de « porte d’entrée de l’Allemagne » pour les français. Nous souhaitons faire de la Sarre, d’ici 2043, un espace plurilingue performant dans lequel le français sera devenu une langue véhiculaire, à côté de l’allemand, langue officielle et d’éducation ».

Du côté français, Laurence Demonet, Vice-Présidente des actions régionales relevant de la For-mation et de l’Accompagnement des Parcours de Vie pour le Conseil régional de Lorraine, sou-ligne « le fort ancrage des politiques régionales transfrontalières, elles renforcent les actions de l’Allemagne au service du développement économique, de l’emploi pour nos concitoyens.

C’est ainsi que la région soutient l’apprentissage de l’allemand, la mobilité des jeunes et les par-cours d’apprentissage transfrontaliers »
• les coopérations scientifiques, de recherche & d’innovation

Les universités, les entreprises innovantes et les laboratoires privés ont de plus en plus besoin d’unir leurs forces et de collaborer à de larges échelles internationales. En Lorraine, l’un des exemples les plus intéressants est actuellement le consortium BioProLor soutenu par le Conseil régional de Lor-raine.
Il regroupe 7 entreprises lorraines : Plant Advanced Technologies PAT / Separex / Synthelor / Har-monic Pharma / Les laboratoires sérobiologiques / Stanipharm / BASF.

Il s’appuie sur des collaborations déjà engagées avec les organismes INRA, CNRS, INSERM et INRIA, par l’intermédiaire de laboratoires de recherches appartenant aux 3 universités scientifiques lorraines (Institut National Polytechnique de Lorraine, Université Henri Poincaré, Université Paul Verlaine).
Ces entreprises ont choisi de s’associer, afin de créer une filière de développement et de production de substances actives d’origine végétale. En se fondant sur leurs expertises actuelles, les parte-naires ont pour ambition de développer un programme de qui visera à identifier de nouvelles molé-cules à fort potentiel thérapeutique, cosmétique ou phytosanitaire.
L’objectif à moyen terme est de faire émerger la « Biovalley » en Sarre-Lorraine-Luxembourg.

L’OFAJ

L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) est une organisation internationale au service de la coopération franco-allemande implantée à Paris et à Berlin. Il a été créé par le Traité de l’Elysée en 1963. L’Office a pour mission d’encourager les relations entre les jeunes des deux pays, de renforcer leur compréhension et, par là, de faire évoluer les représentations du pays voisin.
L’OFAJ est centre de compétences pour les deux gouvernements. Il joue un rôle de conseiller et d’intermédiaire avec les collectivités locales et territoriales ainsi qu’avec les acteurs de la société civile en France et en Allemagne.
L’OFAJ s’adresse à tous les publics de trois à trente ans : enfants à l’école maternelle ou primaire, élèves des collèges et lycées, apprentis, étudiants, jeunes chômeurs et salariés. Dans son action,
l’OFAJ prend en compte les évolutions des sociétés française et allemande et leurs répercussions sur la vie des jeunes. Il agit comme un laboratoire pour les projets transfrontaliers et la coopération européenne. Certains programmes de l’OFAJ sont également ouverts à des pays tiers. L’OFAJ sou-haite que l’expérience de la réconciliation franco-allemande serve de source d’inspiration pour ces projets tri-nationaux.

Vous trouverez de plus amples informations sur internet à l'adresse : www.ofaj.org

Journée découverte à Pulnoy en partenariat avec l'OFAJ

Journée découverte à Pulnoy en partenariat avec l'OFAJ

Dernière mise à jour 12 novembre 2015