TOP
16 juillet 2018
France

Alternance : L’engagement de BASF France

6 ans après la signature d’une convention d’engagement volontaire sur le développement de l’alternance, BASF reçoit de nouveau Xavier Bertrand, Président de la région Hauts-de-France, sur le site de BASF France Chemetall de Soissons pour échanger sur les atouts de l’apprentissage. Avec 5,3% d’apprentis, l’apprentissage est aujourd’hui un pilier du recrutement des jeunes chez BASF. Engagé pour l’employabilité des jeunes depuis 2011, le leader de la chimie développe de nombreuses initiatives pour rapprocher les jeunes de l’entreprise. Cette rencontre autour d’un engagement partagé sur l’apprentissage est aussi l’occasion de découvrir un site au coeur d’une région dynamique, les Hauts-de-France.

Rapprocher les jeunes de l’entreprise : une priorité pour BASF
Depuis la signature en 2011 avec l’ancien ministre du travail d’une convention d’engagement volontaire, BASF fait du développement de l’apprentissage un axe stratégique. L’objectif à l’époque était de passer de 1,7% à 4% des effectifs de BASF en France fin 2013. Aujourd’hui, avec plus de 5,3% d’alternants, l’objectif est largement dépassé ! Bac pro, licence, master, tous les niveaux d’excellence sont représentés. Le Groupe souhaite consolider ces chiffres encourageants : avec 95 nouveaux contrats, dont 13 prolongations, le nombre d’apprentis devrait passer à 5,7% des effectifs d’ici la fin d’année. Avec 30% des apprentis chez BASF qui se voient proposer un poste, l’apprentissage est un véritable tremplin pour l’emploi des jeunes. « Nous avons besoin de l’apprentissage car il est l’un des piliers du recrutement et de l’employabilité des jeunes. Il constitue une formidable opportunité pour l’employeur comme pour les générations de demain. C’est aussi un travail d’équipe qui demande l’implication de toute l’entreprise et de tous les collaborateurs de BASF en France. Je tiens à les remercier pour cet engagement essentiel. » explique Thierry Herning, Président de BASF France.
En plus de l’apprentissage, BASF encourage la mobilité des jeunes. Dès sa mise en oeuvre en 2015, le Groupe s’est engagé dans le programme Erasmus Pro qui permet à des jeunes apprentis d’effectuer un stage professionnel dans l’un des 33 pays européens participant au programme. Convaincu de la force du couple franco-allemand, BASF est aussi un partenaire de longue date de l’OFAJ, Office Franco-Allemand pour la Jeunesse. Ensemble, ils organisent chaque année des Journées Découverte sur des sites BASF. L’objectif est de sensibiliser les collégiens et lycéens de l’enseignement général, technologique et professionnel aux réalités du monde du travail et de leur faire prendre conscience de l’importance des langues étrangères et de l’ouverture aux autres cultures pour leur avenir.

BASF, un acteur engagé pour le dynamisme de la région Hauts-de-France

Avec trois sites implantés dans les Hauts-de-France et près de 30% des effectifs de l’hexagone, BASF est un acteur engagé dans la vie économique de la région. Conscient des opportunités offertes par le dynamisme de toute une région, le Groupe s’attache à promouvoir la collaboration avec des partenaires locaux. Ainsi, BASF a adhéré début 2018 au pôle de compétitivité́ Industries et Agro-Ressources (IAR) dédié à la bioéconomie, un sujet au coeur de la stratégie d’innovation du Groupe.

Un savoir-faire unique dans l’aéronautique
Aujourd’hui, le site BASF France Chemetall de Soissons est devenu un site de référence pour l’anticorrosion et les contrôles non-destructifs dans le secteur de l’aéronautique. Avec 30 salariés, dont 25 à la production, le site au savoir-faire unique produit 3 600 tonnes de produits base solvants par an pour une gamme de 300 produits. Ses marques sont reconnues dans le secteur aéronautique pour la fabrication et la maintenance, l’entretien moteur et le contrôle de sécurité des pièces aéronautiques. Ce savoir-faire unique est recherché dans le monde entier.

Dernière mise à jour 16 juillet 2018