TOP
14 mai 2018
France

L’alchimie franco-allemande au service du développement de l’apprentissage

En 6 ans, le nombre d’apprentis est passé de 1,7% à 5,3% chez BASF en France

Paris, le 14 mai 2018 – Alors que le projet de loi « avenir professionnel » vient d’être présenté, Madame Muriel Penicaud, Ministre du travail visite aujourd’hui le site de BASF France Division Coatings de Breuil-le-Sec pour échanger sur les atouts de l’apprentissage et découvrir le dynamisme de ce site. L’occasion pour BASF, leader mondial de la chimie, et l’OFAJ, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse – des partenaires de longue date - de présenter leurs initiatives pour développer la formation et l’employabilité des jeunes.

Le succès de l’apprentissage sur le site BASF de Breuil-le-Sec
Plus grand site de BASF en France avec 500 salariés, le site de Breuil-le-Sec met en place une stratégie innovante au service de l’apprentissage : le tutorat. Conscient que le succès de l’apprentissage passe par un travail en équipe, BASF accompagne l’ensemble des acteurs pour garantir le succès de chaque expérience. Les jeunes sont accompagnés sur le plan technique et humain, mais les tuteurs sont aussi formés et accompagnés pour leur mission. Un dialogue permanent existe entre les tuteurs, les services de Ressources Humaines et les centres de formation. Ce site illustre parfaitement la stratégie du Groupe BASF qui considère l’apprentissage comme un des piliers majeurs de l’employabilité des jeunes. En 2011, BASF signait, avec le Ministère du Travail, une convention d’engagement volontaire avec l’objectif de développer l’alternance et de passer de 1,7% à 4% des effectifs en France. Aujourd’hui, avec plus de 5,3% d’alternants dans les effectifs de BASF en France en 2017, l’objectif est dépassé ! Un résultat très satisfaisant que le Groupe souhaite consolider. « L’engagement de toute l’entreprise est indispensable, nous voulons continuer à garantir ce niveau de qualité dans l’apprentissage » déclare Thierry Herning, Président de BASF France. « À ce titre, je tiens à remercier sincèrement le gouvernement pour les avancées de ce projet de loi qui vont permettre aux entreprises de s’impliquer encore plus dans la formation des générations de demain tout en sécurisant leur avenir par une meilleure adaptation au mode du travail. »

Pour Muriel Penicaud « Erasmus doit être accessible à tous les jeunes, y compris aux apprentis ! Je suis déterminée à ce que 15 000 jeunes en apprentissage partent en Erasmus chaque année d'ici 2022. Je salue l’action de l’OFAJ et l’engagement de l’entreprise BASF, nous avons besoin de tous les acteurs européens pour développer la mobilité : ce sont les jeunes d’aujourd’hui qui construisent l’Europe de demain »

Rapprocher les jeunes du monde de l’entreprise : une priorité pour BASF et l’OFAJ
Partenaires depuis 2014, BASF et l’OFAJ considèrent que le couple franco-allemand est un moteur du développement de l’Europe. Les deux partenaires partagent le même objectif : offrir aux jeunes des perspectives professionnelles attrayantes. Dans le cadre de ce partenariat, BASF et l’OFAJ organisent chaque année des Journées Découverte sur les sites de BASF. Initiée en 2006, la Journée Découverte est placée sous le haut patronage du ministère des Affaires étrangères et de l’Auswärtiges Amt, du ministre de l’Éducation nationale et du Plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne chargé des relations culturelles franco-allemandes. L’objectif est de sensibiliser les élèves de l’enseignement général, technologique et professionnel aux réalités du monde du travail, et leur faire prendre conscience de l’importance des langues étrangères et de l’ouverture aux autres cultures.
C’est aussi l’occasion de découvrir les enjeux et les avantages de la relation francoallemande. Aujourd’hui, les lycéens de 1ère S option sciences de l’ingénieur, du numérique et sciences de la vie et de la terre de l’établissement Marie-Curie de Nogent-sur-Oise sont présents sur le site de Breuil-le-Sec pour échanger avec Madame Penicaud, Ministre du travail.

Les Secrétaires généraux de l’OFAJ, Béatrice Angrand et Markus Ingenlath, saluent cette rencontre : « Nous nous réjouissons que la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, dialogue avec 30 jeunes du lycée Marie Curie de Nogent- sur- Oise dans le cadre de la Journée
Découverte. Depuis son lancement en 2006, cette opération a permis de sensibiliser plus de 40 000 élèves français et allemands aux réalités de la vie professionnelle et à sa dimension européenne en leur montrant concrètement l’atout que représente la connaissance de la langue et de la culture du pays voisin pour leur parcours professionnel. Cette dernière passe par une expérience de mobilité internationale que l’OFAJ souhaite ouvrir à tous les jeunes et notamment à ceux qui en sont éloignés, en raison d’obstacles financiers, sociaux ou géographiques. »

Ouvrir de nouveaux horizons européens avec Erasmus +
Dès sa mise en oeuvre en 2015, BASF s’est engagé dans le programme Erasmus + qui permet à des jeunes apprentis d’effectuer un stage professionnel dans un des 33 pays européens participant au programme. En plus des compétences linguistiques et professionnelles, ce programme est l’occasion pour les apprentis de développer des qualités très recherchées dans le monde du travail : ouverture d’esprit, curiosité, confiance en soi.

Dernière mise à jour 14 mai 2018