TOP
France

BASF publie son troisième Palm Progress Report

 

  • Le Groupe poursuit son engagement dans l’huile de palme et l’huile de palmiste durables en s’approvisionnant à 70 % auprès de producteurs certifiés
  • L’intégralité de la production durable de palmiers provient de petits planteurs
  • Plus de 200 000 tonnes de CO2 n’ont pas été émises en 2018 grâce à l’achat d’huile de palmiste certifiée durable

 

Ludwigshafen, Allemagne, le 05 septembre 2019 – BASF publie aujourd’hui la troisième édition de son Palm Progress Report (PPR) présentant les chiffres de l’année 2018. L’une des matières premières clés de BASF est l’huile de palmiste et ses principaux dérivés, essentiellement utilisés dans la nutrition humaine et la production de composants pour les cosmétiques, détergents et nettoyants. L’an dernier, l’entreprise a acheté 127 000 tonnes d’huile de palmiste certifiée durable, ce qui représente près de 70 % du volume total utilisé par BASF.

Il s’agit d’un grand pas dans l’engagement pris par le Groupe de ne s’approvisionner qu’en huile de palme et huile de palmiste durables certifiées par la RSPO d’ici à la fin 2020. Pour la première fois, le PPR mentionne l’empreinte carbone des produits (PCF) de BASF liée à l’approvisionnement en huile de palmiste certifiée durable. Par rapport à l’approvisionnement conventionnel, l’entreprise évite l’émission de plus de 200 000 tonnes de CO2. La production d’huile de palmiste certifiée par la RSPO a un effet sur le réchauffement climatique inférieur de 36 % à celui de la production non certifiée. La PCF est calculée selon les exigences et lignes directrices de quantification énoncées par la norme ISO 14067:2018-08 « Gaz à effet de serre – Empreinte carbone des produits ».

La culture du palmier à huile est critiquée pour ses conséquences écologiques. BASF se préoccupe des effets de cette activité sur l’environnement, la biodiversité et les communautés locales. C’est pourquoi le Groupe est membre de la Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO) et soutient la culture des palmiers à huile certifiée durable par la RSPO.

L’implication des petits planteurs fait partie intégrante de la culture durable des palmiers à huile

Plus de trois millions de petits et moyens exploitants vivent de l’huile de palme dans le monde. Bien que leurs surfaces agricoles soient réduites par rapport aux plantations industrielles, les petits planteurs représentent près de 40 % de la production globale d’huile de palme et contribuent de manière importante à la pérennité du secteur de l’huile de palme durable. Néanmoins, les petits exploitants pâtissent toujours de rendements inférieurs, par manque d’informations appropriées et de savoir-faire cultural et commercial. Les partenariats s’intéressant aux petites exploitations permettent à BASF de soutenir ces agriculteurs tout en augmentant la disponibilité d’huile de palme issue de la culture durable. Ces partenariats proposent par exemple une éducation et un soutien technique continus pour mettre en œuvre et maintenir des pratiques durables en matière d’huile de palme et favoriser une chaîne de production durable de celle-ci, qui n’entraîne pas de déforestation et soit concurrentielle sur le marché mondial, tout en augmentant les bénéfices socio-économiques pour les agriculteurs.

« Aucune avancée réelle vers la durabilité du palmier à huile n’est possible si l’on ne tient pas compte des petits planteurs, qui sont un élément crucial de la filière, puisqu’ils représentent 40 % de la surface agricole consacrée à l’huile de palme en Indonésie et en Malaisie », affirme Ralph Schweens, Président de la division Care Chemicals chez BASF. « Notre partenariat avec Estée Lauder, Solidaridad, la RSPO, mais aussi Henkel nous permet de soutenir ces agriculteurs tout en augmentant la disponibilité d’huile de palme durable. »

Depuis 2016, BASF et Henkel collaborent avec l’organisation pour le développement Solidaridad afin d’impliquer davantage les petits agriculteurs en Indonésie et améliorer leurs conditions de vie. À ce jour, près de 2 000 petits planteurs ont suivi une formation agricole et environnementale dans le cadre de l’initiative Farmer Field School, axée sur les pratiques culturales efficaces et durables et sur les normes d’hygiène et de sécurité.

En outre, BASF, le Groupe Estée Lauder et la RSPO s’associent avec Solidaridad pour promouvoir la production durable d’huile de palme et de produits dérivés du palmier dans le district de Way Kanan, province de Lampung en Indonésie. Le projet soutient les petits planteurs indépendants afin d’améliorer leurs moyens de subsistance et leur production durable d’huile de palme et de palmiste. L’objectif du projet est qu’au moins un tiers des petits planteurs soutenus soient certifiés selon la « norme des petits planteurs » (Smallholder Standard) de la RSPO au bout de trois ans.

Être le moteur de la transformation du marché : le palmier durable doit faire partie de la solution

Afin d’être le moteur de la transformation du marché, BASF a décidé d’apporter un grand changement à son portefeuille en 2018. L’entreprise propose dorénavant des composants à base de palmier certifiés durables par la RSPO pour le marché du personal care. Cette décision est une étape importante pour le secteur de la cosmétique. De plus, BASF a augmenté le nombre de ses sites de production certifiés, qui sont passés à 23 dans le monde entier en 2018 (parmi lesquels les sites de Pulnoy et de Boussens en France).

En tant que grand transformateur mondial, BASF s’est engagé à publier régulièrement sa feuille de route du palmier durable, sa collaboration au sein de la filière et ses progrès dans la transformation physique des dérivés de la lipochimie. Le PPR expose le dilemme du développement des plantations de palmiers à huile et présente l’engagement et la politique d’approvisionnement du Groupe ainsi que sa démarche pour inclure les petits agriculteurs, publiée pour la première fois en 2016. BASF est entré dans la Roundtable on Sustainable Palm Oil en 2004 et fait partie du High Carbon Stock Steering Group, dans le but de faire progresser d’autres exigences de préservation de la forêt.