TOP
France

Grands défis de la santé : BASF partenaire recherche et innovation de ses clients de l’industrie pharmaceutique

Acteurs du secteur de l’industrie pharmaceutique se réunissent aujourd’hui pour parler innovation et bénéfices patient lors de la conférence Innova’Health, organisée par BASF

 

Historiquement fournisseur d’ingrédients pour l’industrie pharmaceutique, BASF s’attache à développer une véritable approche partenariale avec ses clients pour relever les défis majeurs de la santé

 

Levallois-Perret le 8 octobre 2019, siège de BASF France. Les équipes de BASF Pharma Solutions ont accueilli leurs clients, parmi lesquels des grands acteurs de l’industrie pharmaceutique, pour la conférence Innova’Health. Tous ont répondu présents à l’invitation afin de mettre à l’honneur la démarche de coopération fructueuse de BASF dans la santé, en faisant le point sur les dernières avancées et projets en cours. Pour Thierry Herning, Président de BASF France : « Chez BASF, nous avons deux priorités : le client et l’innovation. Il est donc primordial pour nous de célébrer cette relation constructive, mais aussi de valoriser les nombreuses success stories issues de notre R&D et de nos collaborations avec nos clients. Notre approche cocréative est en effet un réel facteur d’innovation : dans le cas de la pharma celle-ci se fait au service du patient et de notre système de santé.   

BASF partenaire majeur de l’industrie pharmaceutique

Grâce à ses capacités de recherche et son expertise en chimie des polymères pour le développement d'excipients, BASF crée des solutions pour la mise au point et la formulation des médicaments : libération instantanée et modifiée, actifs pharmaceutiques, solubilisation, délivrance cutanée, softgels, etc. Pour répondre aux besoins spécifiques de la production des actifs thérapeutiques, BASF propose en outre une grande diversité de matières premières tels que des blocs de construction, des réactifs, des boranes, des alcoolates ainsi que des groupes protecteurs, des solvants et des sels de fer de haute pureté. Par ailleurs, grâce à son portefeuille en nutrition humaine, le Groupe propose un large éventail de produits destinés aux consommateurs : vitamines, caroténoïdes, stérols végétaux, émulsifiants et oméga-3.

Transformation digitale au service des clients, révolution 3D au profit des patients

Au-delà de cette offre très large, le leader mondial de la chimie qu’est BASF accompagne la digitalisation de l’industrie pharmaceutique grâce à Quriosity, son super-ordinateur à la puissance de calcul phénoménale. Dans des délais raccourcis de manière spectaculaire, Quriosity permet de résoudre des questions complexes dans tous les domaines. Un accélérateur de recherche dont BASF fait profiter ses clients pharma. Sur le volet technologique, BASF n’est pas en reste : grâce à son expertise dans la 3D, le groupe travaille avec plusieurs laboratoires au développement de « printlets » (médicaments imprimés). Et c’est là un bel exemple de mutualisation des expertises et des volontés au bénéfice des patients et de notre système de santé. La 3D offre en effet de belles perspectives, comme celle d'ajuster au plus près le dosage des traitements en fonction du patient. À l’heure où les dépenses de santé doivent plus que jamais être maîtrisées, la technologie d’impression 3D constitue une révolution pour personnaliser et individualiser les traitements, en réduisant les coûts de production. La 3D revêt aussi une importance toute particulière pour éviter le gaspillage de médicaments, et surtout pour permettre, dans certains cas, de couvrir des besoins médicaux non couverts, notamment dans le domaine des maladies orphelines. « Autant d’avancées qui correspondent à l’engagement fondamental de BASF de répondre aux besoins actuels et à venir de la société et d’améliorer la qualité de vie de nos concitoyens », ajoute Thierry Herning.

 

Acceptation sociétale de l’innovation

À côté de ces technologies de rupture, la conférence Innova’Health de BASF a aussi été l’occasion de mettre l’accent sur un autre enjeu très important, pour l’industrie pharmaceutique comme pour celle de la chimie : celui de l’acceptation sociétale de l’innovation. En effet, à l’heure des fake news et alors que s’aiguise toujours plus la défiance de la population à l’égard de la science, il est primordial de restaurer une certaine confiance entre les citoyens et le progrès scientifique. Pour BASF, restaurer cette confiance passe par le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes mais aussi par de la pédagogie. Voilà pourquoi le Groupe multiplie les initiatives à l’égard de la jeunesse, comme l’animation pédagogique via ses Kids’Lab, qui éveillent les enfants à la science, ou encore son partenariat avec la Fondation Espérance Banlieue, qui soutient le développement d’écoles de qualité pour les élèves issus de quartiers et familles défavorisés. Autant de dispositifs par lesquels BASF entend assumer sa responsabilité sociale d’entreprise technologique et scientifique.