TOP
France

BASF inaugure un laboratoire d’application technique pour le Personal Care au Nigéria

 

◼ Centre de compétences local en matière de technologie d'application etde formulation pour le marché des produits cosmétiques en Afrique sub-saharienne

◼ L’approche synergique des services englobe le marketing, la technologied'application et les ventes

◼ Des solutions adaptées aux besoins spécifiques des consommateursafricains pour le soin des cheveux et de la peau

 

Lagos, Nigéria – 8 février 2019 – BASF's Care Creations™ a inauguré officiellement hier son nouveau laboratoire de technologie d'application pour les soins personnels à Lagos, au Nigéria. Avec le renforcement des compétences locales en matière de technologie d’application et de formulation, BASF offre sur place un service technique pour la formulation de soins pour la peau et les cheveux en Afrique subsaharienne. Parallèlement, l'entreprise renforce dans la région son réseau d'expertise locale dans le domaine du marketing et de la vente.

« Des solutions personnalisées répondant aux besoins spécifiques des consommateurs dans différents marchés sont essentielles pour la croissance de nos activités. Grâce à notre présence élargie et à l'investissement dans un nouveau laboratoire d'application en Afrique subsaharienne, nous proposons sur place à nos clients une expertise technique ainsi que des informations approfondies sur le marché. De cette manière nous rendons possible le développement local de produits sur mesure répondant aux besoins spécifiques des cheveux et de la peau de la population africaine », a déclaré Dirk Mampe, Vice President Business Management Personal Care Solutions Europe.


Service et expertise sur un marché prometteur

Les cheveux et la peau, et par conséquent les habitudes de consommation, varient considérablement d'une région à l'autre, ce qui nécessite des solutions sur mesure. Le nouveau laboratoire d'application technique ultra-moderne au Nigéria a été conçu pour apporter une aide à la formulation. Profitant de son expertise globale dans l’évaluation des performances des produits de soin des cheveux et de la peau, BASF prévoit d’étendre son offre de solutions pour le développement d’allégations adaptées à la demande des consommateurs en Afrique sub-saharienne. Le laboratoire fait partie du nouveau siège régional de BASF pour l'Afrique de l'Ouest, inauguré à Lagos en octobre dernier. Avec le marché des produits de beauté connaissant la croissance la plus rapide en Afrique subsaharienne, le Nigéria est un centre régional idéal pour les activités de soin personnel de BASF.

« L'expansion des activités de BASF en Afrique de l'Ouest, avec l’ouverture de ce nouveau laboratoire d'application, démontre clairement l'engagement de BASF en Afrique de l'Ouest et la confiance que nous avons dans le Nigéria et toute la région », a déclaré Jean Marc Ricca, directeur général de BASF pour l'Afrique de l'Ouest.

Des solutions pour répondre aux besoins spécifiques des consommateurs africains pour le soin des cheveux et de la peau

Le nouveau laboratoire fait partie du réseau mondial de technologie d'application de BASF comprenant 21 pays. Au coeur du marché des soins personnels en Afrique subsaharienne, l'équipe locale de BASF assistera ses clients pour la création de soins du cheveu et de la peau destinés aux consommateurs africains afin de répondre aux demandes et aux tendances locales spécifiques.

Les cheveux africains sont très spécifiques et se caractérisent par des pliures et des courbures en forme de spirale le long de la tige du cheveu, une section transversale elliptique et une cuticule moins épaisse que pour les autres types de cheveux. Ces particularités rendent les cheveux africains naturels plus difficiles à démêler et davantage sujets à la casse, nécessitant des soins sur mesure pour les maintenir en bonne santé. Les coiffures répandues telles que les cheveux afro naturels, les cheveux défrisés chimiquement, les dreadlocks et l'utilisation d'outils coiffants, comme les fers à lisser, nécessitent également l'utilisation de produits adaptés. Comme pour les cheveux, les types de peau africains présentent des caractéristiques spécifiques comme une quantité relativement élevée de mélanine protectrice, de lipides cutanés, une production accrue de sébum, ainsi qu'une surface des pores relativement importante. Un nettoyage intensif et délicat, associé à des produits de soin cutané appropriés, préservant l’équilibre entre hydratation et production de sébum, permet d’améliorer la texture de la peau.