TOP
France

Bioéconomie : BASF poursuit son engagement et dévoile ses innovations lors du Plant Based Summit 2019

◼ La 5ème édition du rendez-vous incontournable de la chimie biosourcée a lieu du 22 au 24 mai à la Cité des Congrès à Lyon. Il s’adresse aux industriels visant la durabilité de leurs ressources et la réduction de leur empreinte carbone.

◼ Ce rendez-vous est l’occasion pour BASF de confirmer son engagement et de partager son expertise ainsi que sa vision dans le domaine de la chimie biosourcée, technologie au coeur des enjeux du XXI siècle.

◼ BASF, membre de l’Association Chimie Du Végétal (ACDV), y dévoile ainsi 3 innovations produits majeures (dans la cosmétique, la nutrition et les peintures automobile) ainsi qu’un procédé innovant.


Avec une population mondiale qui ne cesse d’augmenter et des ressources fossiles limitées, il est indispensable de réfléchir à de nouveaux modes de production. L’une des solutions est sous nos yeux : utiliser les matières renouvelables disponibles sur la terre, la mer mais aussi nos propres déchets pour développer des solutions durables. Fondée sur l’utilisation de matières premières renouvelables, la bioéconomie est une des réponses aux grands défis du 21e siècle comme le changement climatique et la raréfaction des ressources. La bioéconomie offre de nombreuses opportunités si on place l’évaluation de la durabilité des matériaux et des produits au coeur de ce nouveau modèle. Conscient de tous ces enjeux, BASF investit, depuis de nombreuses années, dans la R&D pour une bioéconomie réfléchie et durable. À l’occasion du Plant Based Summit 2019, le rendez-vous incontournable de la filière des produits biosourcés, BASF présente 3 innovations produits ainsi qu’un procédé. Caroline Petigny, Manager Sustainability and Science Relations – BASF France : « Nous sommes heureux de participer au Plant Based Summit 2019, et fiers de partager notre contribution à la bioéconomie. BASF est engagé depuis de nombreuses années dans la chimie du végétal et possède une réelle expertise dans ce domaine. C’est cette forte expertise, en ligne avec notre engagement dans le développement durable, qui nous permet de développer des solutions toujours plus innovantes et durables afin de répondre aux demandes de nos clients »

 

Le programme Ramboutan : des actifs biologiques pour des cosmétiques responsables

Fruit de la collaboration de BASF avec ses partenaires vietnamiens débutée en 2015, le programme Ramboutan consiste en une chaîne d’approvisionnement socialement et écologiquement responsable pour une production d’actifs cosmétiques durables. BASF se procure ainsi ses ingrédients, à partir du ramboutan (Nephelium lappaceum), cultivé dans les premiers jardins de ramboutans certifiés biologiques du Vietnam. Avec ce programme, le Groupe crée un impact positif sur la société rurale vietnamienne en valorisant différentes parties de la ressource tout en offrant aux employés des salaires supérieurs à la moyenne, en assurant la parité hommes-femmes et en garantissant des conditions de travail sûres ainsi qu’une assurance santé. En Asie, le ramboutan, un arbre proche du litchi, est connu pour ses nombreux bienfaits. BASF a trouvé le moyen d’extraire les propriétés de la coque du fruit, sa graine, ainsi que des feuilles de ramboutan pour leur utilisation cosmétique, s’assurant ainsi une valorisation de chaque partie de la ressource pour ne rien en jeter. Le programme Ramboutan comporte ainsi 3 actifs biologiques : Nephydrat™, Nephoria™ et Rambuvital™ qui sont sans conservateurs, d’origine 100 % naturelle et approuvés COSMOS. Nephydrat™, un extrait du péricarpe, hydrate la peau tandis que l’extrait de feuilles Nephoria™ rajeunit les peaux matures. L’extrait de graines Rambuvital™ quant à lui protège le cuir chevelu et les cheveux.
 

PeptAIde ™, la nouvelle génération de peptides pour la nutrition sportive

PeptAIde™ est un ingrédient nutritionnel, à base de protéine naturelle de riz, contenant des bio peptides identifiés par Intelligence Artificielle. Les algorithmes utilisés ont été développés en partenariat avec Nuritas (société de biotechnologie numérique mondialement reconnue dans la recherche de peptides), après 2 ans de recherche. Cet ingrédient, dont l’efficacité a été prouvé via des études in vitro et in vivo, est une association de peptides extraits de plantes, qui aide à moduler les marqueurs spécifiques de l’inflammation incluant les cytokines IL6 et IL10 (interleukine) ainsi que la protéine CRP (C reactive protein). La consommation de PeptAIde™ agit sur la libération des cytokines. L’intelligence artificielle a aussi été utilisée pour développer une hydrolyse spécifique afin de libérer les peptides uniques pour une réduction des douleurs générées après le sport. Cet hydrolysat de protéines est donc une solution naturelle répondant au stress musculaire après un exercice physique, et est donc particulièrement adapté à la pratique sportive. Enfin, PeptAIde™ est seule solution végan sur le marché des peptides à destination des sportifs.


e’Sense : bon pour les véhicules, bon pour l’environnement

L'innovation de la gamme de peintures automobile e'Sense de R-M repose sur la technologie Biomass Balance BASF. L’approche Biomasse Balance correspond à une allocation de ressources renouvelables pour diminuer la part des ressources fossiles dans les intrants, soit dès le début du processus de fabrication des produits de peinture. L'utilisation de matières premières renouvelables, en l'occurrence le biogaz ou le bio-naphta, inscrit la gamme e'Sense dans la bioéconomie. Les produits de cette gamme sont plus respectueux de l’environnement pour plusieurs raisons ; en premier lieu ils sont particulièrement rapides au séchage. D’autre part, ils contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en remplaçant dans leur process de fabrication les matières premières fossiles par des matières premières renouvelables. Enfin, pour le client final, cette innovation répond à une volonté d’être un automobiliste éco-responsable.
 

Une technologie d'extraction en eau subcritique pour des extraits naturels efficaces

À la pointe des technologies d'extraction végétale, BASF vise à améliorer la durabilité des procédés et à cibler des molécules clés. Molécules issues de ressources végétales pour répondre à la demande croissante des consommateurs en produits plus naturels. L’extraction en eau subcritique est une technologie d’extraction respectueuse de l’environnement qui utilise l’eau comme solvant d’extraction ou à la place de solvants organiques. En utilisant de l’eau à des températures comprises entre 100 ° C et 374 ° C et à une pression suffisamment élevée pour la maintenir à l’état liquide, cette technologie permet de modifier la polarité, la tension superficielle et la viscosité de l’eau et est donc adaptée à une extraction efficace. Utilisant de l’eau, ce procédé innovant est respectueux de l’environnement avec des extraits sans trace de solvant organique. À titre d’exemple, les résultats in vitro ont démontré des propriétés antioxydante et anti-inflammatoire accrues des extraits obtenus.