France

L’ecovio, un polymère compostable d’origine biologique

Le bioplastique de BASF est un polymère de qualité supérieure, entièrement compostable. Il se compose du polymère biodégradable Ecoflex® de BASF et d’acide polylactique (PLA), qui provient de ressources renouvelables à base de sucre.

Première application du plastique compostable ecovio en production : les capsules de café

Les produits fabriqués en ecovio® sont tout aussi performants et résistants à l’utilisation que les plastiques classiques. Le polymère ecovio a déjà fait ses preuves dans des applications telles que les sacs poubelle biologiques et les films pour l’agriculture. De plus, la qualité ecovio IS destinée à l’injection est à présent utilisée dans des capsules de café compostables et certifiées et dans un emballage externe qui conserve les arômes.

Recherche sous-jacente

Section transversale de la barrière Ecovio : le microscope électronique à balayage montre le revêtement extrêmement fin sur l’emballage en carton.

Qui sont les chercheurs à l’origine de l’innovation Ecovio ? Nous avons parlé à deux spécialistes d’Ecovio et saisi l’occasion de jeter un œil en coulisses. Le Dr Robert Loos a accompagné le développement du produit depuis le départ et le Dr Maximilian Lehenmeier travaille depuis 2012 à l’élargissement des applications d’Ecovio.

DR. LOOS, QUELLE EST LA PARTICULARITÉ D’ECOVIO ?
R. Loos :
Il s’agit d’un mélange de l’Ecoflex biodégrable de BASF et d’acide polylactique provenant de ressources renouvelables, qui composent, avec d’autres matières premières renouvelables, un plastique entièrement compostable. Il est impressionnant de constater que les produits fabriqués en Ecovio ont maintenant les mêmes propriétés que ceux en plastique classique non biodégradable et qu’ils sont aussi faciles à transformer.

DR. LEHENMEIER, QUELLES APPLICATIONS QUOTIDIENNES L’ECOVIO AMÉLIORE-T-IL ?
M. Lehenmeier :
Les capsules de café sont un bon exemple. Elles engendrent une grande quantité de déchets résiduels, bien que la poudre de café soit en fait un engrais précieux et compostable. Lorsque nous utilisons l’Ecovio comme matériau de capsule, les capsules peuvent être jetées avec les déchets biodégradables. Néanmoins, il faut que le matériau réponde aux exigences de protection élevée des paquets de café, notamment contre l’humidité, l’oxydation et la perte d’arôme. À l’heure actuelle, cela n’est possible qu’au moyen d’un emballage compostable particulier, mais la recherche est déjà en quête de solutions adaptées à la capsule de café du futur. Cette capsule doit également supporter la préparation du café dans les machines à haute pression, tout en demeurant compostable à 100 %. Nous y sommes parvenus et, à travers nos recherches, nous avons ainsi contribué à réduire les déchets inutiles.



QUELLES SONT LES AUTRES ÉVOLUTIONS PRÉVUES POUR L’ECOVIO ?

R. Loos :
Jusqu’à présent, le produit est principalement utilisé comme film de couverture en agriculture, dans les sacs de courses et dans les sacs biodégradables. Nous étudions depuis un certain temps d’autres applications pour l’Ecovio. Nous pouvons adapter les propriétés du matériau, telles que la rigidité ou la transparence, pour correspondre à son application en modifiant les proportions des composants. D’autres méthodes de transformation, par exemple, l’injection ou le formage profond sont par conséquent possibles et ouvrent la voie à de nouvelles applications, comme les capsules de café déjà mentionnées. Actuellement, nous étudions attentivement une autre possibilité, celle des couvercles pour boisson chaude servie dans les gobelets en papier. Les gobelets sont recouverts d’Ecovio à la place de polyéthylène. Nous nous concentrons particulièrement sur le développement de systèmes complets.

Paper coating
innovation

Paper coating

More information