France

Partenariats

Fondation Espérance Banlieue

Après un premier partenariat réussi en 2017 avec les Cours Alexandre Dumas, membre d’Espérance Banlieues, BASF et la Fondation Espérance Banlieues signent un partenariat global pour 5 écoles du réseau. L’objectif est de sensibiliser les jeunes de ces écoles à la démarche scientifique et à l’expérimentation et de créer et accompagner des vocations. Alors que 86% des Français considèrent qu’il faudrait sensibiliser davantage les jeunes à l’importance des questions scientifiques, l’enjeu est d’offrir aux jeunes de quartiers défavorisés l’opportunité de découvrir la chimie, et les sciences en général, sous un nouveau jour.
 

Au programme : des Kids’ Lab dans les écoles partenaires avec au préalable la formation des enseignants, des visites d’usines BASF proches des écoles, des interventions des experts BASF sur la chimie et enfin un voyage au siège de BASF à Ludwigshafen en Allemagne, pour découvrir un site industriel d’envergure. Comme le Kids’ Lab est placé sous le thème de « l’alimentation de qualité », ce partenariat est aussi l’occasion de faire aimer les fruits et légumes à travers une méthode ludique et de sensibiliser les enfants et les familles à l’importance de l’équilibre alimentaire pour notre santé. Avec ce  partenariat, la coopération entre BASF et Espérance Banlieues s’intensifie. Les deux partenaires ont la même volonté de rendre la chimie accessible à tous grâce à des démarches pédagogiques. L’objectif, à terme, est de généraliser le partenariat aux 20 écoles du réseau.




Légumes de France 


Depuis plus de 10 ans, Légumes de France et BASF travaillent main dans la main pour accompagner les maraîchers vers une agriculture toujours plus durable, c'est-à-dire, une agriculture qui allie qualité des produits finis, tout en préservant l'environnement et le bien-être social, et en rémunérant les producteurs à leur juste travail. Mieux protéger les producteurs, leurs salariés et les consommateurs, trouver des solutions de soin pour les plantes lorsque les produits de traitement ont été retirés du marché, trouver des alternatives à la protection conventionnelle des cultures, et les diffuser sur le terrain, veiller aux informations véhiculées par les médias qui peuvent porter préjudice à l'ensemble de la profession, sont autant d’exemples d’actions que mène Légumes de France au quotidien, accompagnée de ses partenaires agrofournisseurs, notamment BASF.