How ecovio® contributes to closing the nutrient cycle towards a Circular Economy
France
France

Economie Circulaire

Chez BASF, nous considérons l’économie circulaire de manière plus large que la simple gestion des déchets. Notre objectif est de boucler la boucle et d’utiliser nos ressources et nos produits de la meilleure manière possible tout au long de la chaîne de valeur.

L’économie circulaire occupe une place grandissante au sein des débats politiques, industriels et sociétaux ces dernières années. Cette idée implique une transformation du modèle de production linéaire reposant sur le principe « je fabrique, j’utilise, je dispose ». L’industrie chimique, via ses innovations, peut contribuer à faire évoluer ce modèle vers un système d’utilisation des ressources plus raisonné.

Comment boucler la boucle ? (EN)

BASF développe 2 approches complémentaires 

L’approche « Keep it Smart »

L’approche « keep it smart » vise à augmenter l’efficacité et l’efficience au sein de nos processus de production, de ceux de nos clients, et pour les consommateurs finaux, afin de réduire les déchets.

Un exemple de la contribution de BASF à cette approche est notre principe « Verbund ». Le système Verbund consiste à relier intelligemment les unités de production entre elles afin de les faire fonctionner en synergie. En reliant les approvisionnements en énergie et en matière, nous utilisons les ressources de manière raisonnée, limitons nos besoins en énergie primaire et réduisons les émissions de gaz à effet de serre. 

Le système Verbund 

La plupart de nos produits permettent ainsi à nos clients d’économiser les ressources dans leur processus de production à travers un usage raisonné de nos matériaux. Plusieurs de nos solutions aident nos clients à développer des produits finis plus durable, comme par exemple les produits biodégradables.

Plastique biodégradable 

Les produits biodégradables contribuent à la réduction des déchets, par exemple ecovio®, une gamme de produits plastique partiellement biosourcé, biodégradable, et compostable. 

L’approche «Close the Loop »

Comme son nom l’indique, l’approche « Close the Loop » vise à boucler la boucle, en transformant les déchets en ressources afin de les intégrer dans des nouveaux processus de production.

BASF a développé l’approche « biomass balance », où nous remplaçons des matériaux fossiles par des matériaux renouvelables (partiellement issue de déchets) comme input dans nos processus chimiques. 

La méthode biomass balance (BMB), certifiée par l’autorité d’inspection technique allemande REDcert, signifie que les matériaux bruts fossiles requis pour la fabrication d’EPS (polystyrène expansé) peuvent être remplacés par des matériaux renouvelables. Cette méthode de production permet d’économiser des ressources et de réduire les émissions de CO2 en même temps. L’usage des Styropor® et Neopor® issu du biomass-balance (Styropor® BMB et Neopor® BMB), protège l’environnement et le climat tout en maintenant un haut niveau de qualité. Il s’agit en effet de matériaux identiques en termes de formulation et de propriétés. 

Le réseau CE100 de la fondation Ellen MacArthur Economie Circulair, tout comme BASF, soutiennent l’approche mass balance comme un moyen de promouvoir l’économie circulaire dans l’industrie chimique. Les théories et pratiques du mass balance sont décrites en détail par la note blanche, issue d’une collaboration entre les membres du réseau CE100. A travers des projets collaboratifs, ils permettent d’examiner des innovations durables dans un contexte pré-compétitif afin de surmonter les obstacles généraux et d’augmenter le rythme de changement. Avec des panneaux d’isolation réalisés à partir de Neopor® BMB et les solutions d’emballages réalisées à partir de Styropor® BMB, BASF propose d’ores et déjà à ses clients des produits certifiés par l’approche biomass balance. 

Note blanche de la Fondation Elen Mac Arthur 2019

Les déchets plastiques, et en particulier les déchets marins, représente un défi mondial majeur. BASF s'engage à développer des solutions innovantes pour répondre aux attentes de ses clients et des consommateurs en matière de recyclage. Pour relever ces défis, il est nécessaire d’innover et de s’appuyer sur des efforts conjoints à l’échelle mondiale.

Le recyclage mécanique est limité et ne permet pas toujours le traitement des plastiques mélangés, complexes ou multicouches. BASF a donc développé le projet ChemCycling, une solution de recyclage chimique qui permet le traitement de plastiques pour lesquels aucune solution de recyclage n'existait jusqu'à présent.

 

Comment cela fonctionne-t-il ? Les déchets plastiques sont transformés en matière première par des procédés thermochimiques. Cette matière peut ensuite être injectée dans le Verbund pour créer de nouveaux produits chimiques (recyclés) ayant les mêmes performances que le vierge.

Nous aidons ainsi le marché à rendre recyclables des matériaux qui n'ont pas pu être recyclés jusqu'à présent - comme les multicouches ou les plastiques avec des résidus. Ceci nous permet d’atteindre efficacement les objectifs de recyclage. Le recyclage chimique peut ainsi aider à réduire la proportion de déchets plastiques qui finissent dans les décharges ou dans les incinérateurs.