France
Développement Durable

Nos objectifs en matière de protection du climat

Nous travaillons continuellement à réduire davantage les émissions de notre production. Nous nous sommes donc fixés des objectifs quantitatifs ambitieux.

Objectif pour 2030

À compter de 2019, nous suivons notre nouvel objectif de croissance neutre* en CO2 jusqu’en 2030. Cela signifie que nous voulons répondre à la demande mondiale croissante de produits issus de la chimie, mais pas au détriment du climat.

 

Pour atteindre cet objectif, nous maintenons la somme des émissions de gaz à effet de serre générées par nos sites de production et nos achats d'énergie au niveau de 2018. Nous avons donc entamé une gestion globale du carbone.

 

Les émissions supplémentaires générées par l’extension ou le développement des sites de production seront compensées par des mesures d’optimisation dans les usines existantes et l’accent sera mis sur l’achat d’énergie à faible teneur en carbone. Les fortes augmentations dues au lancement de grandes usines seront progressivement compensées. Lorsque nous décidons des investissements et des acquisitions, nous tenons systématiquement compte des effets sur les émissions de gaz à effet de serre.

 

Afin de permettre d’autres économies de CO2 à long terme dans l’industrie de la chimie, nous avons besoin de technologies résolument nouvelles sur lesquelles nous commençons déjà à travailler.

 

*Notre objectif inclut d’autres gaz à effet de serre convertis en équivalents CO2 Pour en savoir plus, consultez le Rapport annuel.

Objectifs pour 2020

Jusqu’en 2018, nous avons poursuivi l’objectif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre par tonne de produits de vente de 40 % d’ici 2020, par rapport à la référence de 2002 (opérations de BASF à l’exception de l’activité pétrolière et gazière cédée). Jusqu’en 2018, nous avons réduit nos émissions de gaz à effet de serre par tonne de produits de vente de 34,2 % par rapport à la référence de 2002. Suite à l’introduction du nouvel objectif fixé à partir de 2019, nous conserverons les émissions de gaz à effet de serre par tonne de produits de vente en tant qu’indicateur de rapport supplémentaire.

 

Réduction de nos émissions de gaz à effet de serre par tonne de produits de vente dans les opérations de BASF à l’exception de l’activité pétrolière et gazière cédée

Nous souhaitons également mettre en place des systèmes de gestion de l’énergie certifiés (NF EN ISO 50001) sur tous les sites de production concernés d’ici 2020. C’est notamment de cette façon que nous entendons identifier et mettre en œuvre des améliorations de l’efficacité énergétique. À partir de 2019, nous maintiendrons cet objectif en tant qu’indicateur de reporting pour suivre nos progrès dans la mise en place de systèmes de management de l’énergie.

 

Le choix des sites concernés est déterminé par la quantité d’énergie primaire utilisée et les prix locaux de l’énergie. Nous tiendrons compte dans ce contexte des opérations BASF, y compris des opérations Pétrole & Gaz. Les sites concernés représentent 90 % de la demande en énergie primaire de BASF. À l’heure actuelle, 64 sites sont certifiés à travers le monde, soit 73,0 % de notre demande en énergie primaire.