TOP
France
Développement Durable

Réduire les émissions sur toute la chaîne de valeur

Sur nos sites de production et tout au long de la chaîne de valeur avec nos partenaires, nous travaillons en permanence à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de nos activités.

La production chimique nécessite une grande quantité d’énergie et certains procédés génèrent également des gaz à effet de serre en tant que sous-produits.

Notre objectif est de réduire continuellement les émissions de gaz à effet de serre qui résultent de la production d’énergie dans les centrales et des procédés de production. Nos experts travaillent sans cesse à l'amélioration des procédés et à la configuration de nos installations.

Nous encourageons par ailleurs nos collaborateurs à contribuer activement à l'amélioration de notre efficacité en nous envoyant des suggestions d’amélioration pour les différents sites BASF. Chaque idée mise en œuvre donne lieu à une récompense financière proportionnelle à la réduction des coûts et des émissions de gaz à effet de serre qui en résulte. Nous parvenons ainsi à réduire les émissions de plusieurs milliers de tonnes équivalent CO2 chaque année.

Nous avons déjà accompli beaucoup en vue d'une meilleure protection du climat. Nous avons pu réduire les émissions absolues dans le secteur chimique de 49 % par rapport à 1990. La réduction par tonne de produit de vente était en réalité de 74 %.

 

Volume des produits de vente et des émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2018

Catalyseurs pour la décomposition du protoxyde d’azote

L'utilisation de catalyseurs pour la décomposition du protoxyde d’azote (N2O) est un levier important pour réduire les émissions générées par notre production. Nous avons installé nos propres catalyseurs dans toutes les usines où le protoxyde d’azote est créé en tant que sous-produit.

 

Fournir de l’énergie durable sur les sites de production

L’énergie est l'un des principaux facteurs de coûts de production. Il est donc capital pour BASF de générer et d’utiliser l’énergie de manière efficace dans la production. À cet égard, les centrales de cogénération chaleur/électricité et « l'Energy Verbund » revêtent une grande importance.

 

Nous travaillons en continue sur l'utilisation des énergies renouvelables. L'accent est mis ici sur l'achat d’électricité. Notre recherche contribue également à accroître l'efficacité des technologies pour l'utilisation d’énergies renouvelables.

 

« L’Energy Verbund »

Notre concept de Verbund, qui s’applique à tous les grands sites, apporte une contribution importante à l'efficacité énergétique en faisant le lien entre production et demande en énergie. Le gaspillage de chaleur issu des procédés de production est capturé pour être utilisé en tant que source d’énergie dans d'autres usines de production. Grâce à « l’Energy Verbund », BASF a économisé en 2018 près de 18,5 millions de MWh par an, soit une réduction annuelle des émissions de CO2 de 3,7 millions de tonnes. 45 % de la consommation de vapeur du groupe BASF est ici couverte par l'utilisation de la chaleur de procédé excédentaire et l'utilisation énergétique des sous-produits issus de la production. Le Verbund constitue l'un de nos principaux points forts dans l'utilisation efficace des ressources. Il s’agit donc d’un facteur de réussite clé pour BASF en termes de concurrence mondiale et de protection de l’environnement.

Le site Verbund de Ludwigshafen

La cogénération chaleur/électricité

Nous recourons de plus en plus aux centrales de cogénération chaleur/électricité (CCE) pour produire de l'électricité et de la vapeur. Ces centrales constituent un moyen extrêmement efficace de fournir de l'énergie et, avec une efficacité énergétique globale de près de 90 %, sont les championnes des méthodes de conversion d'énergie utilisables à l'échelle industrielle. À travers le monde, nos sites sont alimentés par plus de 25 centrales à turbines à gaz en mode cogénération chaleur/électricité, dont la majorité sont exploitées par BASF. Grâce à la technologie CCE, nous sommes en mesure de répondre à environ 70 % de la demande en électricité de BASF et avons pu économiser près de 13,1 millions de MWh de combustibles fossiles en 2018, par rapport à la production conventionnelle d’électricité et de vapeur. Cela représente 2,6 millions de tonnes d’émissions de carbone évitées.

 

Une production d’électricité efficace grâce à une centrale de cogénération chaleur/électricité

En savoir plus sur l’alimentation en énergie du groupe BASF :  voir le Rapport BASF (Alimentation en énergie du groupe BASF 2018)

Gestion de l’énergie, efficacité énergétique et  norme ISO 50001 chez BASF

En tant qu'entreprise à forte demande énergétique, nous accordons une attention particulière à l'utilisation efficace de l’énergie depuis plusieurs décennies déjà. Grâce à cette gestion de l’énergie, nous analysons, améliorons et examinons en permanence notre performance énergétique. Sur de très nombreux sites de production à l'échelle mondiale, nous disposons de systèmes de gestion de l'énergie certifiés selon la norme ISO 50001.


Consultez la brochure « La gestion de l’énergie, l’efficacité énergétique et la norme ISO 50001 chez BASF » disponible ici

Matières premières et fournisseurs

L’étroite coopération entre les partenaires tout au long de la chaîne de valeur est un facteur majeur de réduction des émissions de gaz à effet de serre, dans la mesure où les possibilités de réduction de ces émissions ne peuvent bien souvent être obtenues que dans le cadre d’efforts conjoints. 52 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre ont été générées par la production des matières premières, des précurseurs, des sources d'énergie, des services et des biens d'équipement que BASF a achetés en 2018. Nous travaillons avec des fournisseurs de matières premières soigneusement sélectionnés dans le cadre de projets spécifiques portant sur des solutions contribuant à réduire ces émissions.

 

La protection de l'environnement, la sécurité au travail et les normes sociales, en plus des critères économiques, font partie intégrante de l'évaluation des relations avec les fournisseurs, qu’ils soient nouveaux ou existants, et sont intégrées à nos conditions d'achat.

 

Transport

Le transport intermodal est un levier important pour réduire les émissions dans la logistique. En transportant les marchandises par le rail plutôt que par la route, la réduction des émissions de CO2 peut atteindre 65 %. BASF utilise le transport intermodal sur ses principaux sites de production à Ludwigshafen, Schwarzheide et Anvers.

Photo: KTL