Belgique
Qui sommes-nous?

ChemCycling™

Des déchets plastiques aux nouveaux produits chimiques 

 

Les plastiques présentent des avantages avérés dans la phase d'utilisation, par exemple la prévention des pertes alimentaires dans les emballages, la construction légère des véhicules et l'isolation des bâtiments. Cependant, les déchets plastiques, et en particulier les déchets plastiques dans le contexte des déchets marins, constituent un défi mondial majeur. Il existe également une pression réglementaire croissante concernant les objectifs de recyclage et la recyclabilité, d'une part, et un engagement fort de nos clients à augmenter la proportion de matériaux recyclés dans leurs offres, d'autre part. La résolution de ces problèmes exige des efforts novateurs et concertés tout au long de la chaîne de valeur. Nous contribuons à y remédier. Par exemple, BASF est un membre fondateur de l'Alliance to End Plastic Waste, car un effort conjoint des entreprises, des gouvernements et des organisations privées, ainsi que de la société civile, est nécessaire pour relever le défi mondial des déchets plastiques mal gérés.

Le recyclage mécanique étant limité, par exemple en raison des exigences de tri élevées et de la qualité décroissante des matériaux, BASF relève ce défi en développant des technologies innovantes qui favorisent le recyclage des plastiques. Cela comprend la recherche et le développement de nouveaux matériaux et additifs qui facilitent les processus de recyclage, ainsi que divers processus de recyclage chimique pour créer de la valeur à partir des déchets plastiques. Le recyclage des matières premières permet de recycler des plastiques pour lesquels aucune solution de recyclage n'existe aujourd'hui, complétant ainsi le recyclage mécanique.

Faits concernant le recyclage chimique

  • Complémentaire : si de grandes quantités de plastiques triés à flux unique peuvent et doivent être recyclées mécaniquement, le recyclage chimique peut prendre en charge, par exemple, les déchets plastiques mixtes pour lesquels il est impossible ou très peu efficace de les trier en vue d'un recyclage mécanique de haute qualité. Grâce à la pyrolyse, environ 70 % des déchets plastiques mélangés peuvent être transformés en matières premières secondaires.
  • Qualité originale : grâce au recyclage chimique, les flux de déchets plastiques peuvent être reconvertis en matières premières pour l'industrie chimique et affectés, par le biais d'un bilan massique, aux produits fabriqués dans le système de production intégré de BASF. Ces produits ont exactement les mêmes propriétés que les produits fabriqués à partir de matières premières fossiles.   
  • Facilité d'utilisation : nos clients peuvent traiter ces produits de la même manière que les produits fabriqués de manière conventionnelle et les utiliser dans des applications exigeant une qualité, une hygiène et des performances élevées. Il s'agit par exemple d'applications médicales, d'emballages alimentaires ou de composants automobiles importants pour la sécurité.
  • Orienté vers les solutions : Le recyclage chimique est une option de fin de vie pour les plastiques de haute performance, par exemple les emballages multicouches. Il n'est pas toujours possible ou souhaitable de revoir la conception des produits et des emballages en plastique pour les rendre mécaniquement recyclables si cela entraîne, par exemple, une baisse des performances ou une augmentation des volumes de déchets.
  • Certifié en toute transparence : tant la procédure de bilan massique, qui attribue la proportion de matières premières recyclées au produit, que les produits eux-mêmes sont certifiés par des auditeurs indépendants. 

Le recyclage des matières premières chimique peut contribuer à réduire la proportion de déchets plastiques mis en décharge ou incinérés. Le recyclage des matières premières chimique permet de remplacer les matières premières fossiles utilisées pour la production chimique par des matières recyclées provenant de déchets plastiques. Comment cela fonctionne-t-il ? Les déchets plastiques sont transformés en matières premières secondaires, comme l'huile de pyrolyse ou les monomères, par exemple par des procédés thermochimiques, l'hydrolyse ou la solvolyse. Les matières premières recyclées peuvent être utilisées pour la production de nouvelles matières plastiques. Sur la base de l'approche du bilan massique Mass Balance, la proportion de matériaux recyclés est attribuée au produit par une méthodologie vérifiée par une partie externe. Le résultat : des produits certifiés qui ne se distinguent pas des produits fabriqués à partir de matières premières fossiles et qui peuvent être utilisés par nos clients dans des applications exigeantes, comme l'emballage alimentaire.

Grâce à une analyse d'éco-efficacité, nous nous assurons que les approches innovantes créent de la valeur pour l'environnement. 

Vidéo : ChemCycling – Les premiers prototypes

circular economy_granulat.PNG

Le projet ChemCycling™

ChemCycling™ est le nom d'un projet lancé par BASF en 2018 dans le but de fabriquer à l'échelle industrielle des produits à partir de déchets plastiques recyclés chimiquement. Puisque nous nous concentrons sur les déchets plastiques pour lesquels des procédés de recyclage performants n'ont pas encore été développés, ChemCycling™ est complémentaire au recyclage mécanique. Les déchets plastiques mixtes, les plastiques avec résidus et les emballages alimentaires multicouches sont des exemples de déchets plastiques difficiles à recycler mécaniquement.

Dans le cadre du projet ChemCycling™, nous travaillons avec des partenaires technologiques qui utilisent un processus thermochimique appelé pyrolyse pour transformer les déchets plastiques en matière première (huile de pyrolyse). Nous pouvons introduire cette huile dans notre production chimique au début de la chaîne de valeur (par exemple, dans le vapocraqueur) et remplacer ainsi les matières premières fossiles. Dans la phase pilote, BASF a présenté les premiers prototypes aux clients. Il s'agissait notamment d'emballages de mozzarella, de composants de réfrigération transparents et de boîtes isolantes pour les applications sensibles. En 2020, les premiers produits commerciaux ont été lancés par des clients sur le marché allemand. 

Nous avons conclu des partenariats avec Quantafuel, Pyrum et New Energy. Quantafuel est un spécialiste de la pyrolyse des déchets plastiques mixtes et du nettoyage de l'huile qui en résulte. Pyrum et New Energy sont spécialisées dans la pyrolyse des pneus de voiture. BASF utilisera l'huile de pyrolyse des pneus en fin de vie comme matière première supplémentaire, à côté de l'huile provenant de déchets plastiques mélangés, dont l'utilisation est l'objectif à long terme du projet ChemCycling™. Grâce à ces partenariats, BASF a fait un pas important vers un large approvisionnement en huile de pyrolyse et vers l'offre aux clients de produits basés sur des déchets plastiques recyclés chimiquement à une échelle commerciale.

Cependant, tout nouveau procédé de recyclage doit être validé en tant que tel par le marché et les législateurs. De nombreuses questions subsistent concernant la technologie, l’économie et la réglementation. Nous nous engageons étroitement avec les parties prenantes concernées pour relever ces défis.

Le cercle ChemCycling™