TOP
19 juin 2018
France

BASF poursuit son engagement pour la recherche scientifique et la coopération franco-allemande

■ Le Prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn » 2018 a été remis à Berlin, en présence d’Anne-Marie Descôtes, ambassadrice de France en Allemagne et du professeur Jean-Marie Lehn, prix Nobel de Chimie
■ Ce concours récompense la meilleure collaboration scientifique francoallemande
■ BASF France est partenaire de l’événement depuis son lancement en 2017

Le 18 juin, BASF France a participé à la remise du Prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn » 2018, qui s’est déroulée à Berlin, en présence d’Anne-Marie Descôtes, ambassadrice de France en Allemagne, Thierry Herning, Président de BASF France, Clemens Kaiser, Directeur Général de Sanofi Deutschland et des professeurs Jean-Marie Lehn et David Capitant, respectivement prix Nobel de Chimie et président de l’Université franco-allemande. Des représentants des académies des sciences françaises et allemandes et des communautés scientifiques des deux pays étaient également présents. Les deux lauréats, Benjamin Dietzek, de la Friedrich Schiller Universität Jena & Leibniz Institute of Photonic Technology Jena, et Vincent Artero, de l’Université de Grenoble / CEAGrenoble se sont vu attribuer chacun une dotation de 10 000 euros pour leurs travaux remarquables, dans le domaine de la photosynthèse artificielle.

Le Prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn », trait d’union entre le “Forscher” allemand et le “chercheur” français
Organisé par l’Université franco-allemande et l’Ambassade de France en Allemagne, en partenariat avec les entreprises BASF France et Sanofi Allemagne, ce concours récompense un binôme franco-allemand de jeunes chercheurs pour
l’excellence de leur collaboration, dans les domaines de la chimie, de la santé ou de la pharmacologie. Son nom évocateur témoigne d’une forte volonté de rapprocher les communautés scientifiques françaises et allemandes. Il est parrainé
par le professeur Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie.

Lors de la remise de prix, Thierry Herning, Président de BASF France, a souligné l’importance de la coopération franco-allemande dans le domaine de la recherche et de l’innovation. Il a ajouté : « BASF investit près de 2 milliards d’euros dans la recherche chaque année avec plus de 10,000 collaborateurs travaillant dans ses laboratoires implantés dans le monde entier. Au-delà de nos laboratoires propres, nous attachons une grande valeur à la coopération avec la recherche académique. BASF a ainsi mis en place depuis plus de 10 ans son propre Post-Doc Center au sein de l’Institut des Sciences et d’Ingénierie Supramoléculaires de l’Université de Strasbourg, institut fondé par Jean Marie Lehn. Pour BASF, soutenir le Prix Forcheurs est donc une façon complémentaire de promouvoir l’excellence scientifique et de contribuer au développement de la coopération scientifique entre nos deux pays ».

Promouvoir une excellence scientifique commune
BASF France soutient depuis longtemps le couple franco-allemand comme socle de la construction européenne, et porte une attention particulière à la recherche scientifique dans sa dimension innovante pour répondre aux défis du 21e siècle. La volonté de BASF France est de contribuer à accompagner le processus d’échange franco-allemand et la construction européenne. Cela se traduit notamment en favorisant l’acquisition d’une double culture, et en soutenant l’employabilité des jeunes, à l’instar du programme pilote Erasmus Professionnel que BASF soutient depuis le 1er jour ou via son partenariat exclusif avec l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) depuis 2014.

Dernière mise à jour 19 juin 2018