26 mars 2021
Belgique
Actualités & Médias

BASF établit une feuille de route vers la neutralité climatique

  • Objectif de zéro émission nette de CO2 à l'échelle mondiale d'ici 2050
  • Réduction significative de 25 % des émissions de CO2 dès 2030
  • Jusqu'à quatre milliards d'euros d'investissements prévus d'ici à 2030

BASF se fixe des objectifs encore plus ambitieux sur la voie de la neutralité climatique et vise à être climatiquement neutre d'ici 2050. Sur la base des progrès récents dans le développement de technologies réduisant et éliminant le CO2, l'entreprise augmente en même temps de manière significative son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre à moyen terme d'ici 2030 : BASF vise à réduire de 25 % la quantité de gaz à effet de serre émise dans le monde par rapport à 2018 - malgré la croissance prévue et la construction d'une grande usine Verbund dans le sud de la Chine. Si l'on exclut la croissance prévue, cela signifie que les émissions de CO2 des activités existantes devraient être réduites de moitié d'ici la fin de la décennie. Au total, BASF prévoit d'investir jusqu'à 1 milliard d'euros d'ici 2025 et 2 à 3 milliards d'euros supplémentaires d'ici 2030 pour atteindre le nouvel objectif climatique.

En 2018, les émissions mondiales du groupe BASF se sont élevées à 21,9 millions de tonnes d'équivalents CO2. En 1990, ils étaient environ deux fois plus élevés. Le nouvel objectif d'émissions pour 2030 correspond à une réduction d'environ 60 % par rapport à 1990 et dépassera l'objectif de moins 55 % de l'Union européenne. "Les nouveaux objectifs climatiques soulignent notre détermination et l'engagement de BASF envers l'accord de Paris sur le climat. Le changement climatique est le plus grand défi du XXIe siècle. Nous devons adapter nos processus et notre portefeuille de produits en conséquence. C'est pourquoi nous devons accélérer cette transformation dès maintenant. Ce sont les premiers mètres du voyage qui sont importants, pas les derniers. C'est pourquoi, chez BASF, nous allons nous concentrer de plus en plus sur l'utilisation de sources d'énergie renouvelables et accélérer le développement et l'utilisation de nouveaux procédés sans CO2 pour la production de produits chimiques. Grâce à la transparence et aux offres de réduction ciblée, étape par étape, de l'empreinte carbone des produits BASF tout au long de la chaîne de valeur, nous aidons nos clients de tous les secteurs à réduire l'empreinte carbone de leurs propres produits", a déclaré le Dr Martin Brudermüller, Président du conseil d'administration de BASF SE.

Lisez le communiqué de presse complet ici (en anglais).

Thomas Nonnast
Thomas Nonnast
Corporate Media Relations
Political Issues, Energy & Climate
Dernière mise à jour 31 mars 2021