Home Link
Belgique
Qui sommes-nous?
Belgique
Qui sommes-nous?

Histoire de BASF en Belgique

Du passé au présent : étapes clé de l’histoire de BASF en Belgique.

2018

BASF acquiert un certain nombre d'activités de Bayer, que ce dernier a dû céder dans le cadre de l'acquisition de Monsanto. BASF accueille ainsi quelque 400 nouveaux collaborateurs. 

 

2017
CropDesign, filiale de BASF, est réorganisée. Elle devient un centre d'excellence pour le phénotypage des plantes et change de siège.

2016
BASF acquiert Chemetall, un fournisseur mondial majeur de traitements de surface appliqués pour les substrats en métal, en plastique et en verre. L'acquisition comprend également la filiale Benelux Chemetall B.V.

2015
BASF prévoit d’investir massivement dans la technologie révolutionnaire des polymères superabsorbants. L’usine d’Anvers est la première à avoir été développée et adaptée pour fabriquer ce produit innovant qui porte le nom de SAVIVATM.

2014
BASF célèbre son 50e anniversaire à Anvers avec ses (anciens) collaborateurs, son entourage et d’autres parties prenantes. BASF conclut un accord avec la ville d’Anvers : « Elementen voor talenten » (« Les éléments au service des talents »). L’entreprise s’engage à soutenir différents projets de formation et d’enseignement au cours des prochaines années, tant au niveau du contenu que financièrement.

2011
BASF vend ses activités engrais, y compris une grande installation de production à Anvers, au producteur d’engrais russe EuroChem.

La Commission européenne donne le feu vert à BASF et INEOS pour la fondation de la coentreprise Styrolution. Les installations anversoises participant à la production de styréniques sont engagées dans cette joint venture.

BASF Coatings Services centralise ses activités au sein d’un nouveau site situé à Bornem. Le service aux clients du sud du pays est toujours en partie géré depuis l’implantation de Battice. En septembre, la société ouvre à Bornem son « Refinish Competence Center », un des centres de formation les plus sûrs d’Europe.

BASF Belgium NV et BASF Coordination Center Comm. V. fusionnent pour devenir une nouvelle entité : BASF Belgium Coordination Center Comm. V.

2010
Les entités de BASF dont les bureaux sont situés à Watermaal-Bosvoorde (notamment BASF Belgium et BASF Polyurethanes) emménagent dans un nouveau bâtiment à Waterloo.

2009
En mars, BASF Antwerpen met un nouveau terminal en service pour le transport fluvial. Ce même mois, l’entreprise entame la construction d’un terminal ferroviaire/routier multimodal en collaboration avec l’opérateur de train Suisse Hupac et Inter Ferry Boats (IFB), une filiale de la SNCB.

2006
BASF Plant Science acquiert CropDesign, une société active en biotechnologie végétale, situé dans la région de Gand, qui développe des solutions innovantes pour l’amélioration de la productivité des cultures.

BASF rachète les activités de chimie de construction de Degussa AG, active au niveau mondial. Le site de production limbourgeois de Ham fera alors partie de la division « Construction Chemicals » de BASF.

1998
BASF Computer Services NV voit le jour. Cette entité est aujourd’hui active sous le nom de BASF Business Services NV et a des implantations à Anvers et Waterloo.

1997
Création de Bascom Belgium (aujourd’hui active sous le nom de BTC Chemical Distribution Unit) pour la vente et la distribution de produits chimiques de spécialité à des clients locaux en Belgique, aux Pays-Bas et au Grand-Duché de Luxembourg.

1993
BASF Polyurethane, siège mondial de la division Polyurethane de BASF, s’établit à Bruxelles. Cette entité est aujourd’hui basée à Waterloo. La division porte à présent le nom Performance Materials.

1990
BASF ouvre le « EC Liaison Office » (nom actuel : EU Government Relations BASF Group) à Bruxelles, chargé du dialogue entre le groupe BASF et les acteurs politiques au sein de l’Union Européenne.

Un investissement majeur dans une unité de craquage à vapeur de premier ordre est annoncé à BASF Antwerpen. Cette installation devient le nouveau cœur du site. Plus tard dans les années 90, d’autres installations suivent en aval des chaînes de production : les installations de polyisobutène, d’acide acrylique, de superabsorbant­s et d’oxyde de propylène.

1988
A l’initiative de BASF Antwerpen et en collaboration avec BASF Belgium, le groupe BASF fonde en avril le BASF Coordination Center. Ce centre devient rapidement une plaque tournante financière du groupe BASF dans son ensemble.

1985
Le 1er juillet, BASF Chimie change de nom et devient BASF Belgium SA. Acquisition de Inmont SA (l’actuel BASF Coatings Services SA).

1979
Le deuxième choc pétrolier entraîne une diminution des budgets d’investissement de BASF Antwerpen. Au cours des années suivantes, quelques installations ferment leurs portes de manière temporaire, voire définitive. L’absence d’investissement offre à l’entreprise l’opportunité de travailler sur les processus liés à l’énergie, afin de les rendre plus efficaces.

1967
Les premières usines de BASF Antwerpen sont mises en route. Elles produisent de l’acide nitrique, de l’acide phosphorique et de l’acide sulfurique pour la production de Nitrophoska, un engrais.

1965
TECOCHIM change de nom et devient BASF Chimie SA.

1964
En 1964, BASF décide de construire une nouvelle usine à Anvers et prévoit un investissement de 200 millions de DM (Deutsche Mark). Le 10 décembre 1964, BASF Antwerpen SA devient officiellement une filiale à 100% de BASF.

1957
TECOCHIM SA est créé à Bruxelles (BASF en est propriétaire à 37%). L’entreprise reprend les activités de Contichim et Tecolor. Toutes les activités de vente de BASF en Belgique sont centralisées.

1952
La nouvelle société Contichim reprend les activités de vente de Contimine.

1950
Contimine (Compagnie Belgo-Continentale des Minerais et Métaux et Produits Chimiques SA) reprend le rôle de distributeur des produits chimiques de BASF. Wengler s’occupe de la vente des matières plastiques et Merxmachines SA de la vente de formaldéhyde adhésif.

1945-1953
La société I.G. Farbenindustrie AG est dissoute. Des entreprises sont créées pour la poursuite de ses activités.

1945-1949
De nombreux produits de BASF (principalement des laques) sont vendus via la société Francolor Belge (SA de Matières Colorantes et Produits Chimiques) ; l’accord avec cette société prend fin en 1950. Le Luxembourg et le Congo Belge sont repris dans la région de vente belge.

1936
Un accord de l’agence concernant différents produits chimiques vendus en Belgique et au Luxembourg est conclu avec Bogaerts (Comptoir Chimique et Industriel). L’accord est prolongé en 1938.

1925
Les représentants de la société I.G. Farbenindustrie AG deviennent les distributeurs des produits de BASF, dont « G.M.C. » (La Générale des Matières Colorantes, Produits Chimiques et Pharmaceutiques, Société Coopérative) de Bruxelles. En 1925, un accord est conclu entre l’agence et G.M.C. en 1925 concernant la vente des peintures et laques. Un accord concernant la vente des produits chimiques suivra en 1930. En 1931, G.M.C. reprendra la vente des produits du Département L.

Les six plus grandes entreprises chimiques allemandes – y compris BASF – fusionnent et deviennent l’I.G. Farbenindustrie AG.

1921
« Joncker en Bornand » reprend « Jungbluth & Joncker », qui a cessé ses activités.

1912
« Jungbluth & Joncker » reprend « Leiberich & Jungbluth », qui a cessé ses activités, et ce uniquement pour la Belgique.

1908
« Leiberich & Jungbluth » reprend les activités de « Bohn & Leiberich » qui n’est plus en activité à cette période.

1905
Une succursale du distributeur bruxellois est créée à Tilburg (Pays-Bas). Le responsable de cette agence est Caspar van Spaendonck. La distribution en Belgique et aux Pays-Bas est gérée par le bureau principal de Bruxelles.

1890
Premier chiffre d’affaires record pour la Belgique : le chiffre d’affaires belge représente 1,1% du chiffre d’affaires total de la « Badische Anilin-& Soda-Fabrik » (BASF).

Environ 1888
« Bohn & Leiberich », établi à Bruxelles, distribue les produits de BASF en Belgique et aux Pays-Bas.